JUPITER ET SES COMÈTES – ANCIEN DOCUMENTAIRE ESPACE

Jupiter est une planète géante gazeusea. Il s’agit de la plus grosse planète du Système solaire, plus volumineuse et massive que toutes les autres planètes réunies, et la cinquième planète par sa distance au Soleil (après Mercure, Vénus, la Terre et Mars).

Jupiter est ainsi officiellement désignée1, en français comme en anglaisb, d’après le dieu romain Jupiter2, assimilé au dieu grec Zeus.

Le symbole astronomique de la planète était « ♃ », qui serait une représentation stylisée du foudre de Jupiter, ou bien serait dérivé d’un hiéroglyphe3 ou, comme cela ressortirait de certains papyrus d’Oxyrhynque4, de la lettre grecque zêta, initiale du grec ancien Ζεύς (Zeús). L’Union astronomique internationale recommande de substituer au symbole astronomique « ♃ » l’abréviation « J », correspondant à la lettre capitale J de l’alphabet latin, initiale de l’anglais Jupiter5.

Visible à l’œil nu dans le ciel nocturne, Jupiter est habituellement le quatrième objet le plus brillant de la voûte céleste, après le Soleil, la Lune et Vénus6. Parfois, Mars apparaît plus lumineuse que Jupiter et, de temps en temps, Jupiter apparaît plus lumineuse que Vénus7. Jupiter était au périhélie le 17 mars 20118 et à l’aphélie le 17 février 20179.

Comme sur les autres planètes gazeuses, des vents violents, de près de 600 km/h, parcourent les couches supérieures de la planète. La Grande Tache rouge est un anticyclone, une zone de surpression observée depuis au moins le xviie siècle. Trois fois plus grande que la Terre au début du xxe siècle, elle a rétréci pour devenir de taille comparable un siècle plus tard.

Regroupant Jupiter et les objets se trouvant dans sa sphère d’influence, le système jovien est une composante majeure du Système solaire externe. Il comprend notamment les nombreuses lunes de Jupiter dont les quatre lunes galiléennes — Io, Europe, Ganymède et Callisto — qui, observées pour la première fois en 1610 par Galilée au moyen d’une lunette astronomique de son invention, sont les premiers objets découverts par l’astronomie télescopique. Il comprend aussi les anneaux de Jupiter, un système d’anneaux planétaires observés pour la première fois, en 1979, par la sonde spatiale américaine Voyager 1.

L’influence de Jupiter s’étend, au-delà du système jovien, à de nombreux objets dont les astéroïdes troyens de Jupiter.

La masse jovienne est une unité utilisée pour exprimer la masse d’objets substellaires tels que les naines brunes.

Confidentialite - Conditions generales - Contact - Publicites - Plan du site - Sitemap
TV online TV online TV y directoTV y directo TV e diretoTV e direto TV e direttaTV e diretta TV und direkt TV und direkt Irish TV online Irish TV online