La fin des chrétiens d’Orient – Documentaire Histoire

Alors qu’ils représentaient un habitant sur quatre de la région au début du XXe siècle, les chrétiens d’Orient ne sont plus aujourd’hui que 11 millions ­parmi 320 millions de musulmans.

Alors qu’ils représentaient près d’un quart de la population du Moyen-Orient au début du XXe siècle, les chrétiens y sont aujourd’hui très largement minoritaires. En effet, chaque année, plusieurs milliers d’entre eux sont massacrés, souvent assimilés à un Occident qui, pourtant, ne les soutient guère. Le document revient sur leur condition fragile dans cinq pays : la Syrie, le Liban, l’Irak, la Turquie et l’Egypte. Historiens, dont Jean-François Colosimo qui est spécialisé dans les religions, politologues et dignitaires religieux apportent leur éclairage.

Les chrétiens d’Orient sont les chrétiens qui vivent au Proche-Orient et au Moyen-Orient. Ils représentent des minorités plus ou moins importantes en Irak, en Syrie, en Israël et au Liban (dont la communauté maronite), en Égypte (dont les communautés coptes), en Iran ou en Turquie, en Inde, au Pakistan et en Indonésie, mais aussi à travers leurs diasporas européenne, américaine ou encore australienne.

Présents depuis l’origine du christianisme, les chrétiens d’Orient ont été discriminés sous tous les régimes, parfois exterminés, mais ils ont survécu jusqu’à l’époque contemporaine. Au début du XXe siècle, au Moyen-Orient, un habitant sur quatre était chrétien ; ils sont aujourd’hui 11 millions parmi 320 millions de musulmans, partout minoritaires et contraints de chercher la protection des pouvoirs en place pour vivre.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Chr%C3%A9tiens_d%27Orient

Confidentialite - Conditions generales - Contact - Publicites - Plan du site - Sitemap
TV online TV online TV y directoTV y directo TV e diretoTV e direto TV e direttaTV e diretta TV und direkt TV und direkt Irish TV online Irish TV online