Rachat de M6 par TF1, Thierry Moreau explique dans TPMP : “Ce n’est pas pour combattre Netflix” – (VIDEO)

Après l’annonce du rachat de M6 par TF1, Thierry Moreau donne des explications sur cette fusion sur le plateau de “Touche pas à mon poste” sur C8.

Comme le rapporte Le Figaro, TF1 et M6 deviendront partenaires: le groupe Bouygues s’apprête à racheter 30% des parts du groupe M6, détenu par Berteslmann. La nouvelle entité devrait être dirigée par Nicolas de Tavernost, actuel manager de M6.

En conséquence, le mariage donnerait naissance à un poids lourd de la PAF française. TF1 et M6 détiennent tous deux 10 canaux. Une fusion qui laisse perplexe certains téléspectateurs. Thierry Moreau, ancien rédacteur en chef de Télé 7 jours et ancien chroniqueur de l’émission, était de retour ce soir dans “Touche pas à mon poste” sur C8 pour apporter son regard d’expert sur ce projet de fusion. Il en explique les raisons: “Créer un grand groupe européen qui pèse. Au niveau mondial on restera des nains, très clairement. Ce n’est pas se battre contre Netflix. C’est résister aux plateformes. On ne se battra jamais ni Netflix, ni Discovery ni aucune des principales plates-formes.

Il ajoute: “Ils prévoient de créer une plateforme SVOD. Ce qui signifie que Salto a un peu d’avance en l’air mais nous le savions depuis le début”.

Alors, à qui profite cette fusion? “Les gagnants seront avant tout les actionnaires. 90% de tout ce qui sera généré en termes d’économies et de liquidités ira aux actionnaires. Donc ces derniers font une très bonne affaire. Les autres beaucoup moins. Les annonceurs et C’est une très mauvaise nouvelle et les téléspectateurs auront sans doute 3 chaînes de moins même s’ils ne sont pas sûrs de vendre les chaînes », explique Thierry Moreau. Avec ce mariage, les deux chaînes détiendraient en fait les trois quarts des Français – le marché de la publicité télévisée en langue.

Sources :

TV online TV online TV y directoTV y directo TV e diretoTV e direto TV e direttaTV e diretta live tvLive TV