TPMP : “Il attise la haine” “il déraille”, la sortie de Gilles Verdez sur ses soupçons de racisme dans The Voice ulcère les twittos

TPMP : "Il attise la haine" "il déraille", la sortie de Gilles Verdez sur ses soupçons de racisme dans The Voice ulcère les twittos

Ce jeudi 29 avril 2021, dans Touche pas à mon poste, une candidate de The Voice est venue dénoncer la censure de son message de tolérance dans le télé-crochet de TF1. Une injustice que le chroniqueur Gilles Verdez a pris très à cœur, au point d’y voir une preuve irréfutable de racisme de la part de la production. Sur Twitter, son discours a beaucoup dérangé, voire exaspéré.

Comme chaque soir pour avoir sa chance, l’équipe de Cyril Hanouna a travaillé sur des sujets d’actualité. Dans l’émission de ce vendredi: une image mentale de Christian Quesada serait en fuite, dix ans de mariage de Kate et William, un combat de père, mais aussi les plaintes d’un concurrent de la Parole contre la production de l’émission. Stellia Koumba, qui a démissionné samedi soir avec Florent Pagny lors de l’incident à élimination directe, est venue à TPMP prête à accuser l’injustice: contrairement à d’autres électeurs, sa formation a été interrompue lors de la correction. Au moment où elle explique le choix de sa chanson, je t’aimerai toujours avec Whitney Houston, elle n’a pas été diffusée.

Sur le tournage de Cyril Hanouna, une jeune femme a décrit et chanté le nom il y a quelques années à l’homme avec qui elle vivait imprudemment, à cause, dit-elle, de leur différence de peau. Il était donc important pour lui de faire ce message de patience pendant sa performance dans la Parole. La volonté qu’il n’a finalement pas autorisée, ses explications ont été écourtées. Tout en exprimant ses regrets face à l’oppression, le jeune chanteur a expliqué qu’il y voyait un choix d’écrire plutôt que le désir de le retirer du programme ou de la discrimination.

Cela pourrait vous interrésser :   The Voice 2021 : ce projet de The Vivi qui risque d'énerver la production

Mais Gilles Verdez, n’a pas ressenti cela: le journaliste, plus habilité que son chef intéressé, a insisté avec insistance sur le fait qu’il s’agissait d’un choix raciste clair. “Il y avait un réel désir de racisme. Il y avait un mouvement destiné à vous détruire et à mon avis il n’y a pas d’étranger sur votre peau”, a-t-il dit, sous les auspices de ses écrivains. “Je n’entends pas ça”, a-t-il dit. “C’est très grave. Sur Twitter, la nouvelle choquante s’est rapidement répandue, accusant Gilles Verdez d’être sa caricature et d’inciter à la haine.

Plus encore: beaucoup pensent qu’avec la tendance à voir le racisme partout, un journaliste travaille pour une passion qu’il ou elle veut protéger.

Vous aimerez peut-être aussi ce qui suit:

Sources :

TV en Direct

Regardez la télévison en Direct. Accédez au chaines TV

TF1 en Direct France 2 en Direct C8 en Direct M6 en Direct Arte en Direct
TV online TV online TV y directoTV y directo TV e diretoTV e direto TV e direttaTV e diretta live tvLive TV