Bicentenaire de la mort de Napoléon : comment Macron va commémorer l’Empereur

Bicentenaire de la mort de Napoléon : comment Macron va commémorer l'Empereur

Les souvenirs de Napoléon ravivent parfois les blessures: renaissance du statut colonial, où les femmes … Alors que la France a célébré, mercredi, deux ans avant la mort de l’empereur – une commémoration controversée -, la ministre en charge de l’Egalité, Elisabeth Moreno, elle-même a récemment Napoléon, en tant que «grand misogyne qui a rétabli l’esclavage». Position large, surtout à gauche.

Mercredi, dans son discours, Emmanuel Macron envisage de redéfinir l’image de l’empereur. “On ne se débarrasse pas, on n’efface pas”, expliquons-nous à l’Elysée pour répondre à la “culture abandonnée”.

Controverse

Controverse

Prenant Alphonse de Lamartine, le président de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand, a appelé mardi à un “accueil à la mémoire de Napoléon” avec réflexion, mais sans enthousiasme “, à l’occasion de l’anniversaire de sa mort. “Faites-nous savoir que les grands rendez-vous et les grands hommes ne se réduisent pas à de petits slogans”, a-t-il demandé dans un bref discours avant les questions du gouvernement. “Découvrons comment nous regardons notre histoire passée en termes de mesure et de compréhension.”

A l’occasion de l’anniversaire de la mort de l’homme qui n’a cessé de faire preuve d’ambition, Emmanuel Macron prononcera son discours à l’Institut de France à Paris, dans lequel il entend «regarder en face» l’héritage laissé par l’empereur.

Deux siècles après sa mort, la figure du général révolutionnaire ou de l’empereur continue de susciter la polémique parmi ses députés. La présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, a qualifié RTL de «l’une des plus grandes figures historiques» et a déploré «le président de la République avec respect».

“Il est logique d’avoir une commémoration formelle”, a plutôt soutenu le sous-communiste Pierre Dharréville. “Il y a quelque chose derrière cela, une évaluation que nous voulons présenter. J’adorerais faire le travail des historiens et des historiens.”

Cela pourrait vous interrésser :   Avec ce déconfinement, Emmanuel Macron veut clore le chapitre du coronavirus

Assumer le passé de la France

Assumer le passé de la France

Pour le président de la République, il s’agit de savoir comment protéger au mieux l’Empire, qui a jeté les bases du gouvernement moderne, du code civil, des maires, des gouverneurs, sans cacher la monarchie la plus faible. Le chef de l’Etat doit rappeler que la renaissance de l’esclavage était “dégoûtante”, un sujet sur lequel Emmanuel Macron reviendra lundi prochain, au cours des deux décennies de loi Taubira sur la traite des esclaves.

Mercredi, cette commémoration est à l’image du projet commémoratif d’Emmanuel Macron: raconter la complexité de l’histoire et reprendre le passé de la France. Comme l’un de ses proches le fait théoriquement, “nous ne devons pas faire le poids de nos débats dans le passé”.

Sources :

TV en Direct

Regardez la télévison en Direct. Accédez au chaines TV

TF1 en Direct France 2 en Direct C8 en Direct M6 en Direct Arte en Direct
TV online TV online TV y directoTV y directo TV e diretoTV e direto TV e direttaTV e diretta live tvLive TV