Covid-19: Jean Castex face à la presse ou la grande lassitude du jeudi soir

ETUDE – En un an, la France a appris à «vivre avec le virus» et à vivre avec une masse cathodique élevée sur son état de santé.

Publié

21/04/2021 à 19:31, mis à jour hier à 09:57

On connaissait déjà la fièvre du samedi après-midi, le blues du dimanche après-midi, voici la fatigue du jeudi après-midi. La dernière conférence de presse de Jean Castex sur l’évolution de la situation sanitaire a plongé le public dans un subtil mélange de doutes et d’ennui profond. Une heure et quatorze minutes de messe cathodique, et le Premier ministre a pris le temps de donner un joyeux anniversaire au ministre de la Santé Olivier Véran. Le public a levé les paupières.

Lire aussi: Comment Emmanuel Macron tente de renouer avec un agenda non-Covid-19

Cela ne doit pas oublier le besoin de transparence et d’éducation, bien identifié dans l’opinion publique. En réponse à cela, Édouard Philippe a lancé ce nouveau format de conférence de presse en mars 2020: ministres, chefs de l’administration de la santé et bureaucrates à table, équipés de courbes et d’évolution de cartes. épidémie. C’était déjà un long exercice, débordant parfois trop d’abus et intervenant

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 79% à savoir.

Abonnement: 1 € le premier mois

Êtes-vous abonné?

Sources :

Cela pourrait vous interrésser :   Quel avenir politique pour Nicolas Sarkozy après sa condamnation?
TV online TV online TV y directoTV y directo TV e diretoTV e direto TV e direttaTV e diretta live tvLive TV