Éditorial – l’ancien président français condamné - Sarkozy, la tête de chou et les petits pois

Éditorial – l’ancien président français condamné – Sarkozy, la tête de chou et les petits pois

J’ai une relation privilégiée avec Nicolas Sarkozy. Il a été le premier président de la République française à qui j’ai pu poser une question directe. Sur la pression que la France pourrait imposer aux pratiques bancaires suisses et à l’évasion fiscale. Il m’a également donné un chef-d’œuvre: deux fois en première page de “Courrier International”, dont le journal m’a aidé à devenir journaliste. En France aussi. L’ancien journaliste que j’étais à Paris pour “24 heures” a un souvenir vivant du match tripartite entre l’ancienne maire de Neuilly-sur-Seine, Ségolène Royal et François Bayrou.

Mardi soir, j’ai rejoint France Inter en remontant l’avenue Louis-Ruchonnet, un haut vaudois, qui avait quitté son siège au Conseil fédéral. Nicolas Sarkozy était ministre de l’Intérieur avant de penser – “pas seulement quand je me rase” – à faire un leader et à le faire. Bref, le sang de mon auditeur a fait un seul tour quand, après avoir écouté un hommage à Serge Gainsbourg décédé il y a 30 ans, j’entends à cette actualité que ce “républicain”, qui a été condamné pour la première fois de trois ans dans une corruption suspendue prison, a fait appel à la Cour européenne des droits de l’homme pour résoudre “l’injustice”. “uku.

CEDH? Ah bon? La même CEDH a accusé la France de violer la liberté d’expression suite à une condamnation pour un homme qui avait déposé une pancarte «Casse toi pov’con» en 2008 lors d’une visite à Nicolas Sarkozy? Il suffit de mentionner que la décision a été prononcée il y a quelque temps par le président de la République française, en réponse à une personne qui refuse de le saluer.

  LREM : Jean Castex et Edouard Philippe adressent un message au parti pour ses cinq ans

“Depuis qu’il a fait appel, l’avocat-politicien est clairement présumé innocent.”

En tant que candidat, un homme a affirmé: “Si je suis élu Président de la République, je donnerai l’impression que je change la Convention européenne des Droits de l’Homme, sous les auspices de la CEDH”, car je vous assure qu’il n’y a pas garantie que nous n’expulserons pas les terroristes, les haineux et les criminels. », sur le tournage du« prochain Vivement dimanche », Nicolas Sarkozy a assimilé les dirigeants français à un« pois malsain ». Trois règles l’attendent toujours. , la radio recommence. “Tu en veux plus?” crie un homme à la tête de chou “Sarko & amp; Clara », euh non, je suis désolé pour« Bonnie & Clyde ».

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-le maintenant.

[mashshare]

TV en Direct

Regardez la télévison en Direct. Accédez au chaines TV

TF1 en Direct France 2 en Direct C8 en Direct M6 en Direct Arte en Direct
TV online TV online TV y directoTV y directo TV e diretoTV e direto TV e direttaTV e diretta live tvLive TV