Jean Castex en campagne (à distance) dans les Pyrénées-Orientales

Le Premier ministre prendra une décision mardi entre les élections nationales et régionales de juin. S’il est toujours préoccupé par la situation sanitaire, Jean Castex s’intéresse également à cette élection dans son département des Pyrénées-Orientales que le RN convoitait.

Quatre jours avant son arrivée à Matignon, Louis Aliot a remporté la mairie de Perpignan avec 53% des voix. Certainement vrai pour Jean Castex: l’assurance que l’infirmière progresse sur son territoire et abaisse ses droits. L’ancien maire de Prades s’est dit “mécontent” de la campagne LR du maire sortant Jean-Marc Pujol. Désormais, il veut tout faire pour éviter que l’histoire ne se répète lors des élections départementales.

En 2015, Jean Castex était le leader des LR dans les Pyrénées-Orientales. Un de ses proches a admis “Il n’a pas perdu la main”. “Il a toujours un bon système de cartographie électorale et d’équilibre des pouvoirs.” Résultat: organisé une intervention, canton par canton, en contact direct avec les élus régionaux du lieu, dont l’actuel maire de Prades. Jean Castex échange quotidiennement avec le président de la République d’En Marche, Stanislas Guérini. “Il a la main sur les nominations”, a admis un dirigeant du parti.

Loin des yeux, loin du cœur ? 

Loin des yeux, loin du cœur ? 

Au contraire, le RN estime pouvoir gagner 10 des 17 comtés en pariant sur la première année de loi “presque sans accroc” pour Louis Aliot et le pouvoir de Jean Castex. “Il n’est pas de retour ici sauf pour ses vacances”, a déclaré le maire de Perpignan, contacté par l’Inter français. “Aucun Premier ministre n’a mis de côté sa circonscription comme lui”, a déclaré Louis Aliot. Voir l'article : VIDEO - Nicolas Sarkozy : les surprenantes images de son clash avec un rappeur. “Rien sur la LGV! Rien sur la RN 116! Rien sur le train jaune! Pas d’établissement commercial”. La campagne a été lancée. Et le chef RN suit ses remarques liminaires. Il met, comme président, Alain Cavalière, un ancien voyageur, un ancien président du tribunal de commerce.

Cela pourrait vous interrésser :   Politique communale - À Orbe, le parti Union Libre soigne sa singularité

A Matignon, on reconnaît que c’est une “préoccupation” pour le Premier ministre, qui tous les matins n’est pas avec la presse nationale, mais lit le journal L’Indépendant.

Cet affrontement entre Castex et Aliot aurait pu avoir un impact positif depuis 1998 dans les Pyrénées-Orientales. À l’heure actuelle, le premier ministre n’a pas l’intention de se rendre dans son pays d’origine. Mais “il prendra sa responsabilité d’éviter de changer de RN”, a convenu l’un de ses conseillers.

TV online TV online TV y directoTV y directo TV e diretoTV e direto TV e direttaTV e diretta live tvLive TV