La justice allemande demande à Angela Merkel de présenter une politique climatique plus ambitieuse

La justice allemande demande à Angela Merkel de présenter une politique climatique plus ambitieuse

Publié le jeudi 29 avril 2021 à 12 h 15

Modifié le jeudi 29 avril 2021 à 12 h 15

Le plus haut tribunal allemand a mordu jeudi Angela Merkel en lui demandant de présenter une politique climatique plus ambitieuse, à un moment où les écologistes sont en hausse pour les élections.

Les objectifs actuels fixés par le gouvernement avec sa «loi sur le climat», qui institutionnalise les futures réductions des émissions de gaz à effet de serre, sont jugés par la Cour constitutionnelle «insuffisants» et «incompatibles avec les droits fondamentaux».

Si la trajectoire restait telle qu’elle est, l’effort serait reporté pour les générations futures qui devraient agir «de manière de plus en plus urgente et à court terme».

Dépôt de plaintes

Dépôt de plaintes

La loi actuelle ne prévoit pas “d’exigences suffisantes pour les réductions d’émissions ultérieures à partir de 2031”, ont déclaré les juges dans un communiqué. L’Allemagne devra revoir et améliorer sa copie climatique d’ici la fin de 2022 en affinant davantage ses efforts pour l’après-2030.

Votée en décembre 2019 à l’instigation d’un gouvernement de coalition entre les conservateurs du parti d’Angela Merkel et les sociaux-démocrates, cette loi impose une réduction de 20% des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 par rapport aux niveaux de 1990.

Lisez aussi:

100 milliards d’euros pour le climat en Allemagne

Il détermine par secteurs le montant des émissions annuelles autorisées, tout en déterminant les trajectoires de réduction applicables pendant cette période.

Les groupes environnementaux ont déposé un total de quatre accusations contre lui, estimant que les cibles ne combattent pas suffisamment le réchauffement climatique.

Cela pourrait vous interrésser :   [En continu] En France, Jean Castex annonce une reprise des activités culturelles et sportives ainsi que des terrasses «autour de la mi-mai»

Ils étaient basés sur la constitution allemande qui stipule que le gouvernement doit travailler pour lutter contre le changement climatique. Cet engagement a été renforcé après que l’Allemagne a signé l’Accord de Paris sur le climat en 2016.

Les Verts en tête dans sondages

Les Verts en tête dans sondages

Cela fixe des objectifs pour les états de sorte que l’augmentation de la température planétaire moyenne soit bien inférieure à 2 degrés par rapport au niveau préindustriel, et de préférence inférieure à 1,5 degrés.

«Les dispositions litigieuses violent les libertés des requérants, dont certains sont encore très jeunes. Ils reportent de manière irréversible des réductions significatives en termes de réduction des émissions au-delà de 2030 », ont déclaré les juges de Karlsruhe.

Parmi les procureurs se trouve la militante de 25 ans Luisa Neubauer, une figure de proue du mouvement du vendredi vendredi pour l’avenir en Allemagne. Pour elle, cette action en justice est une «suite logique» des manifestations climatiques, très suivies dans le pays.

“Nous avons gagné!”, A-t-elle répondu sur Twitter, en déclarant que “la protection du climat n’est pas un luxe, c’est un droit fondamental”. «Nous continuons maintenant de lutter pour une politique de 1,5 degré qui protège nos libertés futures plutôt que de les menacer», a-t-elle ajouté.

GRANDE VICTOIRE POUR LE MOUVEMENT CLIMATIQUE! 🔥 Il y a un an, nous avons engagé une procédure contre le gouvernement allemand & amp; sa loi climatique. Aujourd’hui, la Cour constitutionnelle allemande a statué que la justice climatique est un droit fondamental. L’inaction d’aujourd’hui ne doit pas nuire à notre liberté & amp; droits à l’avenir.

Cela pourrait vous interrésser :   Bicentenaire de la mort de Napoléon : comment Macron va commémorer l'Empereur

Cependant, les juges n’ont pas suivi toutes les demandes des plaignants, qui réclamaient notamment la mise en place de limitations de vitesse sur les autoroutes, la fermeture actuelle des centrales au charbon, prévue pour 2038, la construction d’appartements neutres en CO2. ou l’interdiction des appareils de chauffage au mazout ou au gaz.

Cette décision sera sans aucun doute l’un des points forts de la campagne électorale en Allemagne pour les élections législatives du 26 septembre, qui commence alors que l’ère se termine avec le départ prévu de la chancelière Angela Merkel après 16 ans au pouvoir.

Sources :

TV en Direct

Regardez la télévison en Direct. Accédez au chaines TV

TF1 en Direct France 2 en Direct C8 en Direct M6 en Direct Arte en Direct
TV online TV online TV y directoTV y directo TV e diretoTV e direto TV e direttaTV e diretta live tvLive TV