Quantcast
La politique culturelle, à G'nêêve, c'est qui qui la mène?

La politique culturelle, à G’nêêve, c’est qui qui la mène?

La politique culturelle, à G'nêêve, c'est qui qui la mène?

Le mois prochain, nous voterons dans la ville de Genève sur un plan municipal local bien annoncé autorisant la construction d’une ville de la musique au sein du gouvernement provincial. Cet avis a été émis par le conseil municipal combattant une élection partielle – d’où l’appel au vote populaire – soutenu par une majorité du conseil municipal (deux Verts s’y sont opposés), au Conseil d’État avec tous les droits sauf l’UDC (il se bat ), mais se bat avec toute la gauche sauf le PS (il est soutenu). Et quand on parle de City of Music, on est en polyphonie: à droite, surtout au PDC, le scepticisme s’exprime, mezzo voce, sur le projet; au PS, les voix (y compris nous, ici) appellent au non-soutien, si cela donne l’opportunité d’ouvrir la Cité de la Musique à d’autres genres et modèles musicaux que celui, le patrimoine, qui est si important; et chez les Verts, la voix appelle au soutien, car elle donne à la population de ces parcs publics privés que, si les arbres doivent être abattus pour construire la Cité de la Musique, deux fois plus seront replantés – les chênes sont bien préservés – et on ne peut en principe résister à un projet multiculturel. Même sans étudier ses sujets? En raison d’une culture de projet, la culture du sujet devrait nous intéresser, n’est-ce pas?

La Fondation pour la Cité de la Musique met sous la devise – compatissante – «Je donne ma voix pour la musique». Qu’en est-il de la musique? A la recherche de la “fameuse Genève” (qui est déjà Genève, ville de la musique ou pas, la ville suisse la plus célèbre), comme objectif dans le règlement de la Fondation pour la ville de la musique, l’inspiration Les pauvres nettement moins pesants que le soutien, le projet montre clairement le déséquilibre du soutien public aux deux: son objectif principal est d’accueillir l’Orchestre de la Suisse romande et la Haute Ecole de Musique.

Cela pourrait vous interrésser :   Covid-19: Jean Castex tiendra une conférence de presse jeudi à 18 heures

On jettera du revers de la main l’affirmation selon laquelle nul ne peut être partisan de la Cité de la Musique sans avoir à être celui à nous proposer aujourd’hui: la cale “il n ‘No other way”, “no plan B “, chanté par la Fondation pour la Cité de la Musique, est une chose très difficile, quelle que soit la chanson que l’on chante, être et autre chose que l’antienne, a déjà été entendue comme une question de vote sur le” Nouvel projet “pour la rénovation du Musée d’Art et d’Histoire, avant de rejeter ce projet… et d’examiner un projet nouveau – autrement dit, autre chose… ou, comme la Maison de la danse, «plan B»…

L’enjeu du projet Cité de la musique n’est pas financier (la Ville a fait une condition de son soutien participation non financière au fonctionnement du nouvel organisme), ni patrimonial, ni culturel, mais politique et culturel. Et c’est simple à expliquer: le même mélange de levées de fonds (et on ne parle pas de cantonal …) aux différents types de musique et aux réponses données par le public à ses besoins. En fait, la Cité de la Musique ne sera pas dissuadée de soutenir ce que la Ville a à offrir en musique autre que son intérêt. Mais, à son apogée, ce projet occupera une place importante dans les fondations genevoises – d’autant que sa principale source de financement (et même le montant du financement de sa construction) est privé, car les taux d’engagement public, de pertinence et d’engagement privé, qui doit rester ensemble, va changer radicalement, et c’est une nouvelle «répartition de l’activité culturelle» dont nous ne nous souvenons pas comme étant parlementaire, municipale ou cantonale, ou populaire, confirmée …

Cela pourrait vous interrésser :   Carla et Nicolas Sarkozy, unis dans le marathon judiciaire

Donc cette question idiote, pure et convaincante à nos juges les plus favorisés: disons, Thierry et Sami, à qui, à quoi sert-il d’avoir deux ministres de la Culture s’ils sont la culture fondatrice sera déterminé par une fondation qui ne devrait pas être leur Nom. donné, même si tout le monde dans le monde culturel le sait (le petit, le grand et la moitié)?

* Société civile du centre-ville de la ville de Genève.

Sources :

TV en Direct

Regardez la télévison en Direct. Accédez au chaines TV

TF1 en Direct France 2 en Direct C8 en Direct M6 en Direct Arte en Direct
TV online TV online TV y directoTV y directo TV e diretoTV e direto TV e direttaTV e diretta live tvLive TV