Quantcast
«Le 10 mai 1981 n'a pas été une trahison politique, mais un jour de trahison fiscale»

«Le 10 mai 1981 n’a pas été une trahison politique, mais un jour de trahison fiscale»

«Le 10 mai 1981 n'a pas été une trahison politique, mais un jour de trahison fiscale»

Les preuves du 40e anniversaire de l’élection de François Mitterrand à la présidence de la République sont nombreuses. Les communistes sont donc en grande difficulté un an avant l’élection présidentielle, des voix s’élèvent pour défendre ce grand moment d’espoir politique.

Publié le lundi 10 mai 2021 et 07:32

Prévu pour le lundi 10 mai 2021 à 21 h 01

Jacques Attali ne bouge pas. Pour l’ancien conseiller spécial de François Mitterrand, haut responsable de la transition du 20 mai 1981 entre le second et son prédécesseur Valéry Giscard d’Estaing, les promesses du 10 mai ont été tenues. Aucune trahison politique n’a suivi, lors de la révolution économique de 1983: “Les grands changements sociaux et culturels décidés dans la foulée ne sont pas remis en cause”, estime-t-il. Littéralement: abolition de la peine de mort, prix d’un livre, taxe sur les grands biens, cinquième semaine de vacances payées, retraite à 60 ans… Cette «base» de 1981 n’est pas déverrouillée. Idéalement, malgré les trois baisses du franc français entre 1981 et 1983, une partie des grands fondamentaux économiques restait à blâmer, selon Jacques Attali: «Quoi qu’il en soit, les pays ne sont pas des échecs. Les entreprises concernées étaient en faillite. Ils doivent être remis sur les rails. “

Sources :

Cela pourrait vous interrésser :   FOG – Macron sera-t-il battu ?

TV en Direct

Regardez la télévison en Direct. Accédez au chaines TV

TF1 en Direct France 2 en Direct C8 en Direct M6 en Direct Arte en Direct
TV online TV online TV y directoTV y directo TV e diretoTV e direto TV e direttaTV e diretta live tvLive TV