Visite de Parmelin à Bruxelles – La classe politique ne déborde pas d’enthousiasme

Visite de Parmelin à Bruxelles – La classe politique ne déborde pas d'enthousiasme

Alors que l’UDC fait l’éloge de son ministre, certaines parties hésitent entre le chagrin et le mécontentement, et s’appuient sur la prévention des conflits.

Pour le président des Verts, Balthasar Glättli, le Conseil fédéral n’a pas l’intention d’arrêter les négociations avec l’UE.

L’accord n’est ni mort ni enterré, mais les griefs restent élevés après la visite de Guy Parmelin à Bruxelles vendredi. Du côté des partis, la pratique est répandue et n’est pas toujours aisée au Conseil fédéral et à son président.

Lecture: L’UE n’arrête pas d’aller … et encore en Suisse

Le plus choquant est Petra Gössi, PDG de PLR. «Je suis gêné par Guy Parmelin. Impossible de faire glisser les contrats vers l’espace ouvert. “Si le DPP prend le pas de poursuivre la discussion, la procrastination et les bons mots ne suffisent pas, nous avons besoin d’une solution.”

Les publications ABO sont réservées aux auteurs.

Cela pourrait vous interrésser :   Macron, ministres, stratégie : les dernières heures avant le dernier pari présidentiel

TV en Direct

Regardez la télévison en Direct. Accédez au chaines TV

TF1 en Direct France 2 en Direct C8 en Direct M6 en Direct Arte en Direct
TV online TV online TV y directoTV y directo TV e diretoTV e direto TV e direttaTV e diretta live tvLive TV