Des dizaines de places disponibles pour la vaccination à la médecine du travail du Loiret

Le CIHL 45, le service de santé au travail, fait face à une surprise depuis la semaine dernière. Il a également l’opportunité de sacrifier plus de 155 000 salariés Loirétains qui travaillent dans 13 500 entreprises adhérentes à ce travail dans la branche. Les premières bouteilles d’AstraZénéca ont été reçues sur son site, à Saran, la semaine dernière, et les appels du personnel ont commencé à augmenter depuis que l’information a commencé à circuler.

Pour les salariés de plus de 55 ans, atteints de comorbidités

Pour les salariés de plus de 55 ans, atteints de comorbidités

Mais la liste des personnes qui peuvent bénéficier de ces vaccinations est encore très petite et le secteur de la santé ne peut pas enregistrer tous les employés qui en font la demande. Seules plus de 55 personnes souffrant de comorbidités sont actuellement ciblées. Lire aussi : Surcharge de travail, désorganisation… La réforme de la première année de médecine épuise les étudiants. «Nous espérons que cette liste sera élargie dans les plus brefs délais, pour répondre à la demande», précise Bruno Antoinet, directeur du CIHL 45, l’Inter-entreprises Santé du Loiret.

Parce que le problème auquel il est confronté est que les gens sont impliqués et qui peuvent être éligibles aux vaccinations est difficile à atteindre: «Les employés ont été invités à fournir des informations à leurs employés, sachant que c’est ‘volontaire, donc c’est trop pour les employés d’appeler s’inscrire »se souvient Bruno Antoinet. “Et puis nous avons partagé les informations sur l’ensemble de notre réseau, mais nous sommes vraiment ouverts à l’appel pour que tout le monde se réunisse pour trouver et combler des niches.”

Cela pourrait vous interrésser :   Décédé d'un cancer «très rare» à 30 ans: un «petit rayon de soleil» qui brillera toujours

Une cinquantaine de places encore disponibles

Une cinquantaine de places encore disponibles

Cinquante emplacements restants ce jeudi 8 avril, journée dédiée à la frappe des quartiers de Saran et de Montargis, cette semaine. Le soleil se lèvera désormais chaque semaine, et la course pourra s’accélérer, avec l’ouverture d’un nouveau lieu, notamment à Orléans-Châtelet dans la ville, dès que les attentes sont fortes. La peur, bien sûr, devrait être d’abandonner la dose de médicament.

La direction est au plus près des réunions, et une organisation solide, elle a donc été mise en place. Des espaces libres sont ouverts en fonction du nombre de bouteilles disponibles. C’était trois la semaine dernière, juste dix cette semaine. Ils ne sont ouverts que lorsqu’il y a un parement d’installation confirmé. Et en cas de révocation ou d’impossibilité de le faire pour des raisons de santé, pour désigner un indépendant, une liste représentative est confirmée, les bénéficiaires sont rappelés et priés de partir immédiatement.

Si ce jeudi 8 avril, tous les lieux de rendez-vous n’étaient pas occupés, ces flacons pourraient être remis en circulation au niveau des agences, à d’autres services, comme l’ensemble du personnel ou les pharmaciens. La sélection doit être faite en appelant directement au 02.38.71.89.02. L’information est disponible sur le site Web du CIHL 45.

Quelle est la liste des “comorbidités” ?

Quelle est la liste des "comorbidités" ?

Au jour de la nomination, le salarié doit apporter la pièce d’identité correcte, sa carte en cours de validité, tout document justifiant son infection:

Sources :

TV online TV online TV y directoTV y directo TV e diretoTV e direto TV e direttaTV e diretta live tvLive TV