Examens en présentiel à la fac de médecine de Dijon : le doyen Marc Maynadié veut rassurer les étudiants

Examens en présentiel à la fac de médecine de Dijon : le doyen Marc Maynadié veut rassurer les étudiants

Certains étudiants en médecine de Dijon ont peur. Tous leurs examens ont lieu en personne à la fin du mois d’avril et concernent toutes les promotions. Pour la quatrième année, environ 245 étudiants ont reçu un courriel de l’université le mercredi 7 avril, dans lequel ils leur ont dit que 4 examens sur 5 auront lieu dans une salle avec toute la promotion. Certains de ces étudiants estiment que ces examens en face à face peuvent être un danger, en particulier dans le contexte actuel de la santé. Invité vendredi dernier sur l’antenne de France Bleu Bourgogne, explique le doyen de la faculté de médecine, Marc Maynadié.

Pourquoi ces examens sont organisés en présentiel ? 

Ils sont organisés en face à face car cela permet aux étudiants d’avoir justice dans leurs études ce qui est assez compliqué et qui nécessite la meilleure évaluation possible de leurs connaissances. Nous avons réalisé l’année dernière en réalisant des sondages à distance, même avec les outils dont nous disposons aujourd’hui, que les résultats sont «très appréciés», ce qui est logique et légitime. Nous voulons revenir à des choses plus normales pour obtenir une réelle évaluation de leurs connaissances.

Pourquoi pour la filière médecine mais pas pour les autres ? 

C’est pour tous les secteurs de la santé. La différence pour ces étudiants du secteur de la santé est qu’ils sont encouragés à devenir des professions particulières qui seront encouragées sur le terrain, à aider dans les hôpitaux, les cliniques et les cabinets de médecins, à la fois pour la vaccination mais aussi pour remplacer les infirmières, les infirmières auxiliaires etc. Afin d’être libres d’aller et d’exercer ces activités, ils doivent être libérés de leurs obligations universitaires, ils doivent avoir réussi leur examen. C’est ce qui a motivé le choix du ministère de la Santé. De plus, l’évaluation est un peu biaisée en distance. Cela ne reflète pas la réalité exacte, et deux années consécutives seraient un peu ennuyeuses.

Cela pourrait vous interrésser :   C’est l’heure du dépistage du cancer colorectal à Carcassonne !

Quel sera le protocole sanitaire ?  

Quel sera le protocole sanitaire ?  

C’est celle que le ministère a demandée et que nous demandons depuis l’année dernière pour toutes les enquêtes que nous menons et qui ont également été menées à bien sans aucune pollution. Les étudiants sont séparés par deux ou trois places selon la configuration de la salle. Les tables sont désinfectées avant le test. Les élèves entrent et mettent leurs affaires dans des sacs transparents sous le siège. Et au moment du départ, ils reprennent leurs affaires et envoient une lingette sur la table. Il y a du gel hydroalcoolique partout. Ils portent des masques et il y a le moins de mouvement possible dans les parties communes. Tout est fait pour qu’ils ne risquent rien. Le risque zéro n’existe pas, mais tous les examens que nous avons organisés depuis l’année dernière se sont toujours bien déroulés et il n’y a pas eu de grappes ni d’étudiants infectés. Ces examens couvrent tous les secteurs de la santé, de la médecine, de la pharmacie, des sages-femmes, des sages-femmes, des kinésithérapeutes avec des variations possibles dans l’organisation en fonction des circonstances particulières, des années et qu’il s’agisse d’examens pratiques ou pratiques.

Sources :

TV en Direct

Regardez la télévison en Direct. Accédez au chaines TV

TF1 en Direct France 2 en Direct C8 en Direct M6 en Direct Arte en Direct
TV online TV online TV y directoTV y directo TV e diretoTV e direto TV e direttaTV e diretta live tvLive TV