Jeûner pour se faire du bien (2/2)

Jeûner pour se faire du bien (2/2)

La nutrition est l’une des dimensions clés de la médecine de la vie. Contrairement à la médecine conventionnelle, qui traite les conséquences et les symptômes, cette «nouvelle» médecine a pour but de traiter et prévenir l’apparition de maladies chroniques, qui font près de 41 millions de décès chaque année, en agissant sur leurs causes – nos habitudes de vie.

Comme mentionné dans la première partie de cet article, le jeûne prolongé et le jeûne intermittent ont des effets bénéfiques sur notre santé. La clé est de comprendre comment notre corps réagit et de choisir l’option qui nous convient le mieux.

Est-il possible de renoncer à la nourriture pour se sentir en forme?

Contrairement à la croyance populaire, il y a peu ou pas de sensation de faim. Malgré le manque de nourriture, le regain d’énergie remplit notre corps et nous permet d’être plus actifs physiquement et mentalement. La recherche montre une plus grande vigilance et productivité, une meilleure humeur et un bien-être plus rapide.

La conséquence initiale du jeûne est de mettre notre corps dans une situation stressante et inhabituelle. Nos cellules activent le mode de protection, augmentant ainsi leur résistance au stress et aux agressions extérieures. Des études scientifiques montrent que les cellules saines sont renforcées. Cela ne s’applique pas aux cellules endommagées, qui sont affaiblies et éliminées par le manque de nourriture.

Pendant le jeûne, le corps n’a d’autre choix que de s’adapter rapidement pour assurer un bon fonctionnement en construisant l’énergie de nos magasins. Ce changement de source d’énergie est appelé «interrupteur métabolique». En quelques heures, toutes nos réserves de sucre sont épuisées. Cela signifie que l’organisme, privé de sa source d’énergie habituelle (glucose), est obligé de puiser dans des réserves: nos graisses. La production d’acides gras dans notre tissu adipeux permet au corps de conserver ses réserves de protéines.

Cela pourrait vous interrésser :   Cancer du poumon : quand l'hérédité s'en mêle

Sans l’apport de sucres externes, le corps entre dans un nouvel état métabolique appelé «cétose». Nos réserves de graisse transforment le foie en cétones, qui nourrissent tous nos organes et tissus. Cette condition a ses avantages: elle normalise le métabolisme des graisses et des sucres, ralentit le processus de vieillissement, favorise les fonctions cognitives et la productivité. De plus, il réduit l’inflammation, ce qui favorise en permanence le développement de maladies chroniques, responsables de près de 70% des décès dans le monde.

Ce n’est pas tout! Ce «commutateur métabolique» déclenche des mécanismes normalement en veille, comme l’autophagie, qui est responsable de la digestion et de l’élimination des déchets cellulaires. Il agit comme un réseau routier, nettoyant et recyclant nos cellules et tissus endommagés pour lutter contre l’accumulation de déchets. L’autophagie active la réparation et la régénération cellulaire.

Pendant le jeûne, le corps se détoxifie et le système digestif se repose. Cette condition est également bénéfique pour la flore intestinale ou le microbiote, qui saisit l’opportunité de développement et de diversification. Sans apport alimentaire externe, la condition inflammatoire, qui est généralement causée par une alimentation riche en produits d’origine animale, est également réglementée. Les bactéries qui composent notre microbiote contribuent à améliorer notre santé. Les bactéries qui les composent dépendent de notre alimentation, il est donc important de cultiver de saines habitudes alimentaires. Les aliments végétaux qui contiennent des fibres nourriront nos «bonnes bactéries», celles qui améliorent notre santé. Cependant, l’alimentation animale favorisera la croissance des bactéries responsables de l’inflammation.

Par conséquent, la restauration des aliments est une étape clé, tout aussi importante que le jeûne lui-même. Lorsque le jeûne est interrompu, il en va de même pour la cétose car notre corps renouvelle ses habitudes et réutilise le sucre comme principale source d’énergie. La désintoxication est interrompue ainsi que l’autophagie, autres mécanismes déclenchés par l’absence de nourriture …

Cela pourrait vous interrésser :   Covid-19 : Bruno Le Maire annonce quatre mesures supplémentaires d'accompagnement pour les commerces fermés

Pour que les effets positifs du jeûne durent dans le temps, il est essentiel de privilégier une alimentation de qualité et de la réintégrer progressivement, à commencer par les produits d’origine végétale (fruits, légumes, céréales complètes, oléagineux, légumineuses). Les mécanismes de digestion libre doivent être redémarrés, il est donc important de ne pas sauter d’étapes ou de surcharger le système digestif. Les produits laitiers, les œufs, le poisson, la volaille et la viande doivent être réintroduits les uns après les autres et consommés avec modération.

Du point de vue de la santé et de la prévention, le jeûne occasionnel et le jeûne prolongé améliorent tous les indicateurs métaboliques et le bien-être physique et mental de ceux qui le pratiquent. Si vous souhaitez profiter de leurs nombreux avantages, vous n’avez pas à vous décider exclusivement. Rien ne les empêche de se combiner. Alors que les effets les plus dramatiques se produisent avec un jeûne prolongé, le jeûne occasionnel est un excellent moyen d’améliorer la qualité de vie. Ce dernier est plus facile à intégrer dans son quotidien et pourrait devenir une habitude.

En plus d’être une expérience physique unique, le jeûne peut également être considéré comme une approche éducative. C’est un excellent outil qui vous permet de réajuster une fonction physiologique qui a toujours été intégrée afin que vous puissiez vous aider vous-même. Ce n’est pas une question de faim. Le plaisir de manger remplace temporairement le plaisir de passer du temps, de se libérer d’habitudes alimentaires parfois inappropriées et de se réorienter. Pour éviter que cette expérience ne se termine pendant que vous continuez à manger, vous devez changer vos habitudes alimentaires pour trouver ces moments spéciaux chaque jour où les repas sont comme une explosion de saveurs.

Cela pourrait vous interrésser :   La surmortalité liée au Covid-19 ne serait pas aussi grande qu'annoncé

Sources :

[mashshare]

TV en Direct

Regardez la télévison en Direct. Accédez au chaines TV

TF1 en Direct France 2 en Direct C8 en Direct M6 en Direct Arte en Direct
TV online TV online TV y directoTV y directo TV e diretoTV e direto TV e direttaTV e diretta live tvLive TV