La pandémie de Covid-19 a retardé les progrès vers l'égalité femme-homme d'une génération

La pandémie de Covid-19 a retardé les progrès vers l’égalité femme-homme d’une génération

Annoncé le mercredi 31 mars 2021 à 17 h 36

Modifié le Mercredi 31 mars 2021 à 06:16

La crise sanitaire a retardé le temps nécessaire pour parvenir à l’égalité des sexes de plus d’une génération, selon une enquête annuelle publiée mercredi par le Forum économique mondial (WEF, une organisation éminente du Forum économique de Davos).

Bien que ce rapport montre une variabilité d’un pays à l’autre, il faut environ 135,6 ans pour trouver des similitudes dans le monde. Il faudra maintenant encore 36 ans pour combler le fossé entre les conditions économiques et politiques, dans le domaine de la santé et de l’éducation, souligne cette étude annuelle sur les inégalités entre les sexes dans le monde, dont la Quinze édition est maintenant.

Lire aussi: L’égalité des genres ne sera pas atteinte à l’échelle mondiale d’ici 2030

Davantage de perte d’emplois pour les femmes

Davantage de perte d'emplois pour les femmes

«L’épidémie a eu un impact significatif sur l’égalité des sexes, à la fois sur le lieu de travail et à la maison, faisant reculer des années de progrès», a souligné Saadia Zahidi, membre du conseil d’administration du Forum économique mondial, citée dans le communiqué de presse avec l’étude. .

Les effets sur la santé étaient plus graves pour les femmes qui perdaient souvent leur emploi, en partie parce que leur plus grande représentation dans les groupes liés à l’alimentation était le plus directement attribuée au système de contention.

Selon les chiffres de l’Organisation internationale du travail (OIT), la baisse de l’emploi des femmes sera de 5% d’ici 2020, contre 3,9% pour les hommes, indique l’enquête à l’appui.

  Covid-19 : pourquoi l'avis de l'Académie de médecine sur les tests nasopharyngés ne doit pas vous empêcher d'a

La crise sanitaire a également alourdi le double fardeau des femmes entre le travail et les responsabilités familiales, les tâches ménagères, les soins aux enfants et les soins aux personnes âgées “s’effondrant”.

Lire la suite: La Suisse est un pays où les femmes sont rarement promues

Une sous-représentation des femmes en politique

Une sous-représentation des femmes en politique

Le taux de rémunération des femmes est également lent maintenant que le marché du travail est de retour, leurs chances de rechercher des postes de direction sont faibles, selon cette étude, ce qui se traduit par une baisse d’un à deux ans par an. à distance

Cependant, l’opportunité s’est largement élargie surtout sur le plan politique, selon cet indice réalisé chaque année depuis 2006. Tout en affichant des progrès dans plus de la moitié des 156 pays étudiés, les femmes n’occupent que 26, 1% des sièges parlementaires et 22,6% des positions ministérielles dans le monde.

L’Islande conserve la tête du classement

L'Islande conserve la tête du classement

Dans la continuité de la voie actuelle, l’égalité des sexes en politique devrait mettre 145,5 ans à se clôturer, contre 95 ans dans l’édition précédente du rapport, à partir de fin 2019.

La publication de cette quinzième édition a été retardée en raison de problèmes de santé, les auteurs de l’étude notent que les données collectées pour 2021 ne reflètent pas pleinement l’impact de la maladie sur les femmes.

Sources :

TV en Direct

Regardez la télévison en Direct. Accédez au chaines TV

TF1 en Direct France 2 en Direct C8 en Direct M6 en Direct Arte en Direct
TV online TV online TV y directoTV y directo TV e diretoTV e direto TV e direttaTV e diretta