Vaccins Pfizer et Moderna : l’Académie de médecine veut attendre 6 mois entre les doses

Vaccins Pfizer et Moderna : l'Académie de médecine veut attendre 6 mois entre les doses

Six mois au lieu de six semaines: la Medical Academy souhaite prolonger le délai entre deux doses de Pfizer ou Modern anti-COVID-19 pour les moins de 55 ans afin que davantage de personnes puissent recevoir leur première injection.

& # xD;

& gt; & gt; France: Vaccination ouverte depuis plus de 55 ans à partir de lundi & gt; & gt; Virus: les malheurs d’Astrazeneca compliquent la situation & # xD;

& # xD; Cela permettrait “d’accélérer la campagne de vaccination de masse” et “d’atteindre une immunité collective beaucoup plus rapidement avec le même nombre de doses tout en garantissant une protection individuelle satisfaisante”, a indiqué l’Académie de médecine dans un communiqué de presse jeudi 15 avril. & # XD; Cependant, cet organe n’a pas de pouvoir de décision: la Haute Administration de la Santé (HAS) peut prendre ce type de décision, sous réserve de l’approbation du gouvernement. & # XD; Le mercredi 14 avril, l’intervalle entre deux doses de Pfizer-BioNTech et Modern (soi-disant ARN messager) a été fixé à 42 jours, contre 28 auparavant. «Cela nous permettra de nous faire vacciner plus rapidement sans aucune réduction de la protection», a assuré le ministre de la Santé Olivier Véran au JDD. & # XD; La Medical Academy veut aller plus loin: elle recommande de “reporter la date de la deuxième injection de messagers du vaccin à ARN aux individus immunocompétents (qui n’ont pas de défaut immunitaire, ndlr) de moins de 55 ans”. & # XD; Pour l’instant, pour être vacciné avant 55 ans, il faut faire partie d’un métier prioritaire (soignants, pompiers, aides domestiques) ou être touché par certaines pathologies. & # XD; L’Académie médicale recommande également de «retarder la vaccination des personnes infectées par le SRAS-CoV-2 (…) de 6 mois après» un test PCR positif. & # XD; Tout cela, a-t-elle déclaré, “élargirait la population de personnes pouvant recevoir la première injection de vaccin à ARN messager, ce qui permettrait de l’offrir le plus rapidement possible aux personnes à haut risque, en particulier les enseignants”. & # XD; Pour faire ces recommandations, l’Académie s’appuie sur des études récentes menées aux États-Unis et au Royaume-Uni, qui “montrent qu’une seule dose du vaccin messager à ARN assure rapidement une très haute protection”, mais attend deux semaines voire 20 jours après la vaccination. . & # XD; En revanche, il prend en compte le fait que la variante anglaise du coronavirus, plus contagieuse, est désormais dominante en France, ce qui selon elle nécessite une «accélération» de la vaccination. & # XD; Cependant, certains scientifiques n et de cette manière ils hésitent à augmenter l’intervalle entre les doses: ils craignent que la protection incomplète apportée par la première injection ne favorise l’émergence de nouvelles variantes. & # XD; Le troisième vaccin disponible en France, celui contre AstraZeneca, est réservé aux personnes de plus de 55 ans, avec un intervalle de deux doses de 12 semaines.

Cela pourrait vous interrésser :   Cancer de l’endomètre - Roche reçoit le feu vert US pour l’homologation de Ventana

& # xD;

Cependant, cet organe n’a pas de pouvoir de décision: la Haute Administration de la Santé (HAS) peut prendre ce type de décision, sous réserve de l’approbation du gouvernement.

& # xD;

Le mercredi 14 avril, l’intervalle entre deux doses de Pfizer-BioNTech et Modern (soi-disant ARN messager) a été fixé à 42 jours, contre 28 auparavant. «Cela nous permettra de nous faire vacciner plus rapidement sans voir une protection réduite», a assuré le ministre de la Santé Olivier Véran au JDD.

& # xD;

L’Académie de médecine veut aller plus loin: elle recommande de “reporter la date de la deuxième injection de messagers du vaccin à ARN aux personnes immunocompétentes (qui n’ont pas de déficit immunitaire) de moins de 55 ans”.

& # xD;

Pour l’instant, pour être vacciné avant 55 ans, il faut faire partie d’un métier prioritaire (soignants, pompiers, aides domestiques) ou être touché par certaines pathologies.

& # xD;

Quelle est l’efficacité des vaccins à ARNm de COVID-19 ?

Quelle est l'efficacité des vaccins à ARNm de COVID-19 ?

L’Académie médicale recommande également de «retarder la vaccination des personnes infectées par le SRAS-CoV-2 (…) de 6 mois après» un test PCR positif.

Qui peut se faire vacciner avec le vaccin AstraZeneca de COVID-19 en France?

& # xD;

Le nouveau coronavirus affecte-t-il les personnes âgées ou les jeunes y sont-ils également sensibles ?

Tout cela, a-t-elle dit, “élargirait la population de personnes qui peuvent recevoir leur première injection de vaccin à ARN messager, ce qui permettrait de le proposer le plus rapidement possible aux personnes à haut risque, en particulier les enseignants”.

Cela pourrait vous interrésser :   La surmortalité liée au Covid-19 ne serait pas aussi grande qu'annoncé

Quelle est l’efficacité de vaccin Pfizer-BioNTech de COVID-19?

Quelle est l'efficacité de vaccin Pfizer-BioNTech de COVID-19?

& # xD;

Quel est l’efficacité du vaccin Johnson & Johnson de COVID-19?

Pour formuler ces recommandations, l’Académie s’appuie sur des recherches récentes menées

Qui peut bénéficier du vaccin Pfizer de COVID-19 en France?

Qui peut bénéficier du vaccin Pfizer de COVID-19 en France?

& # xD;

Qui peut se faire vacciner avec le vaccin AstraZeneca de COVID-19 en France?

En revanche, il prend en compte le fait que la variante anglaise du coronavirus, plus contagieuse, est désormais dominante en France, ce qui selon elle nécessite une «accélération» de la vaccination.

Quels sont les symptômes courants après le vaccin AstraZeneca de COVID-19?

& # xD;

Quels sont les risques avec le vaccin AstraZeneca de COVID-19 ?

Cependant, certains scientifiques hésitent à augmenter le dose gap de cette manière: ils craignent que la protection incomplète apportée par la première injection ne favorise l’émergence de nouvelles variantes.

Où en France sera produit le vaccin Pfizer de COVID-19?

Où en France sera produit le vaccin Pfizer de COVID-19?

& # xD;

Qui peut se faire vacciner avec le vaccin AstraZeneca de COVID-19 en France?

Le troisième vaccin disponible en France, celui contre AstraZeneca, est réservé depuis plus de 55 ans, avec un intervalle de deux doses entre 12 semaines.

TV en Direct

Regardez la télévison en Direct. Accédez au chaines TV

TF1 en Direct France 2 en Direct C8 en Direct M6 en Direct Arte en Direct
TV online TV online TV y directoTV y directo TV e diretoTV e direto TV e direttaTV e diretta live tvLive TV