Laurence Bertrand Dorléac, la femme qui doit changer Sciences-Po

Laurence Bertrand Dorléac, la femme qui doit changer Sciences-Po

Vu de l’extérieur, le choix peut surprendre. C’est elle qui succédera à Olivier Duhamel, l’éminent constitutionnaliste accusé d’inceste et contraint de démissionner. Professeur de 64 ans, peu habitué aux médias, spécialisé en histoire de l’art. Laurence Bertrand Dorléac prendra prochainement la tête de la Fondation nationale pour les sciences politiques (FNSP, la fondation privée qui définit la stratégie de Sciences-Po). Sa nomination, validée par 20 voix sur 23 au conseil d’administration, sera officiellement confirmée lors de la prochaine réunion, à partir du 10 mai.

La procédure a provoqué tant de critiques. Des voix se sont élevées contre le manque de transparence – la candidate a été choisie à l’unanimité par le comité de sélection – ou pour dénoncer un «conflit d’intérêts» – elle faisait à l’origine partie du comité qui a éliminé les autres concurrents. La personne a assuré, d’une voix calme, que rien n’était prévu: “Cette élection n’était pas du tout à mon ordre du jour.”

Les atouts de celle qui “symbolise le renouvellement académique”

Les atouts de celle qui "symbolise le renouvellement académique"

Mais lorsque grand-mère Mayer (la candidate qu’elle soutient) a échoué, tous les yeux se sont tournés vers elle. Car son profil est signé selon les vœux de Louis Schweitzer, le président par intérim de la FNSP. Mme Bertrand Dorléac est une universitaire de renom: les professeurs titulaires de Sciences-Po ont mis en place une plateforme pour vanter sa «rigueur scientifique» et son «honnêteté intellectuelle». Elle connaît bien la maison, où elle a été recrutée en 2009. Et c’est une femme. Un atout pour incarner le changement et un nouveau Sciences-Po.

Cela pourrait vous interrésser :   PS5 et Xbox X : pas de retour à la normale avant mi 2022

Lire aussi – Affaire Duhamel, #scienceporcs, entre-soi: les réponses de Bénédicte Durand, administratrice de Sciences Po

Bien entendu, il n’enseigne pas une matière emblématique de l’institution. Mais, félicitant ses partisans, il «symbolise le renouveau académique». Et ils insistent tous sur sa conception très ouverte de l’art. Cet historien façonné n’est pas une esthétique détachée du monde. Chez nous, une bibliothèque entière est dédiée aux sciences humaines et sociales. «Pour moi», aime-t-il répéter, «l’art est un objet politique, un excellent observatoire des sociétés. Dans ce pays, il faut apprendre à voir».

Il ne suffit pas d’être une femme et de travailler sur un sujet périphérique pour envoyer un signal de renouveau.

Titulaire d’un doctorat en histoire et histoire de l’art, il s’est d’abord concentré sur la guerre. ADN, sans aucun doute: son père résilient était engagé dans la 2e Division blindée, la mère d’une famille des Justes. Sa thèse porte sur l’histoire de l’art pendant l’Occupation. Sa première exposition internationale, en tant que commissaire, sur l’art en temps de guerre. Mais il explore aussi l’intelligence numérique et artificielle («Artistes et robots» au Grand Palais en 2018), tente de déchiffrer Greta Thunberg ou de retracer l’histoire de la nature morte depuis la préhistoire (au Louvre en 2022).

Tout cela ne l ’empêche pas d’ être bien implanté à Sciences – Po. Il préside le jury d’entrée ici depuis 2011; il est membre de la FNSP depuis 2016. «Il nous a accompagnés dans la réflexion sur la réforme des revenus, salue Bénédicte Durand, la responsable administrative provisoire de l’institution. Il a beaucoup travaillé sur le nouveau test oral de lecture de l’image. ” Objectif: démocratiser davantage l’accès à l’Institut d’études politiques de Paris.

Cela pourrait vous interrésser :   Deals with Gold et promos du Xbox Live sur Xbox Series, One et jeux Xbox 360 rétrocompatibles - Xbox One Mag

Lire aussi – #SciencesPorcs: les preuves de violences sexuelles et sexuelles clignotent, le silence de l’école dénoncé

Le sujet lui tient à cœur. Car ce spécialiste de l’image espère redonner l’image de Sciences-Po. Les chiffres, selon elle, disent: 14 000 étudiants, près de 150 nationalités, 30% des boursiers en 2022 … Son mode de nomination a peut-être été critiqué, elle refuse tout entre elle: «Sciences-Po, c’est devenu une diversité laboratoire ». Cependant, il ne s’agit pas de céder aux pressions militantes du moment. «Nous devons sanctifier les lieux de la connaissance», a-t-il défendu lors de son audition.

La direction de Sciences-Po, l’autre bataille

La direction de Sciences-Po, l'autre bataille

Si certains voient leur élection comme le résultat d’un «doux consensus», leurs partisans mettront en évidence leur capacité à naviguer d’un environnement à un autre. L’historien refuse de dire sa couleur politique. Séminaires, expositions, festivals, conseils scientifiques… Elle aime, dit-elle, «voyager dans des univers différents, faire des liens, travailler avec des employeurs». Ce n’est pas un hasard si elle faisait partie du comité des dons. L’une de ses premières missions sera également de rassurer les principaux bailleurs de fonds de Sciences-Po.

Cela nous permettra-t-il de sortir de la crise? «Il ne suffit pas d’être une femme et de travailler sur un sujet périphérique pour envoyer un signal de renouveau», a déclaré un enseignant. «Mme Bertrand Dorléac ne semble pas pressée de réformer la gouvernance», a regretté un représentant étudiant. D’autres veulent croire au changement. Habitué à parler «cash», le futur président ne semble pas trop stresser. «Parfois, cela prend du temps pour s’installer, mais une fois que je commence, je veux», dit-elle.

Cela pourrait vous interrésser :   Essai Volvo XC40 électrique : le tueur de Tesla

Une autre bataille se profile déjà: la gestion de Sciences-Po. Le futur président de la FNSP copilote la procédure. Sa nomination laisse le champ libre au poste de directeur. Tous les profils ont leur fortune: universitaires ou grands corps, candidat … “Depuis cent ans, deux hommes ont présidé nos corps, en casting un initié. Pourquoi pas deux femmes cette fois?”

TV en Direct

Regardez la télévison en Direct. Accédez au chaines TV

TF1 en Direct France 2 en Direct C8 en Direct M6 en Direct Arte en Direct
TV online TV online TV y directoTV y directo TV e diretoTV e direto TV e direttaTV e diretta live tvLive TV