Nasa et Space X – Quatre astronautes décollent vendredi vers la Station spatiale

Nasa et Space X - Quatre astronautes décollent vendredi vers la Station spatiale

Le vol devait avoir lieu jeudi, mais a été reporté en raison de “mauvaises conditions météorologiques”.

Les quatre astronautes rejoindront la station spatiale pour la deuxième fois. Le Français Thomas Pesquet est le seul Européen.

Le vol habité prévu jeudi par la NASA et SpaceX vers la Station spatiale internationale (ISS) avec notamment le Français Thomas Pesquet à bord sera reporté d’une journée en raison des conditions météorologiques, a annoncé mercredi l’agence spatiale américaine.

En raison de “mauvaises conditions météorologiques”, le vol doit avoir lieu le vendredi à 5 h 49 (11 h 49 en Suisse) au lieu du jeudi à 6 h 11 (12 h 11 GMT). “Même si les conditions autour du site de lancement devaient être favorables pour le départ, les équipes doivent également tenir compte des conditions le long de la trajectoire de vol”, a indiqué la NASA dans un communiqué.

L’agence spatiale américaine “prédit une probabilité de 90% de conditions météorologiques favorables” pour le lancement, et le temps devrait “s’améliorer” le long de la trajectoire de vol. Le vent reste “le principal problème météorologique” au décollage.

Quatre hommes à bord

Quatre hommes à bord

SpaceX enverra quatre astronautes vendredi pour la deuxième mission de routine à la Station spatiale internationale depuis que les États-Unis ont repris les vols habités dans l’espace. C’est le premier avec un Européen à bord: le Français Thomas Pesquet.

La mission, appelée Crew-2, comprend deux astronautes américains, Shane Kimbrough et Megan McArthur, Akihiko Hoshide du Japon et Thomas Pesquet de l’Agence spatiale européenne (ESA). Tous ont déjà été dans l’espace.

De son côté, l’agence spatiale européenne a baptisé la mission «Alpha» basée sur Alpha du Centaure, le système stellaire le plus proche de notre système solaire.

Cela pourrait vous interrésser :   MacTeX 2021 et les principaux outils LaTeX compatibles Apple Silicon

SpaceX, fondé par Elon Musk, s’est établi avec la NASA pour le transport spatial alors que la capsule Starliner de Boeing accumule des retards dans ses vols d’essai.

Le succès du premier vol d’essai habité de SpaceX en mai 2020 a brisé le monopole de la Russie sur les vols vers l’ISS et a rétabli la capacité des Américains d’accomplir cet exploit après la fin du programme de navette spatiale 2011 «Shuttle».

Le vol de vendredi réutilisera le moteur de la première mission Crew 1, et le vaisseau Crew Dragon sera le même que le vol d’essai.

Thomas Pesquet a déclaré aux journalistes que sa présence soulignait l’engagement de l’Europe en faveur de l’exploration spatiale.

“C’est important pour nous en tant qu’agence (spatiale) car nous faisons partie du programme ISS depuis 20 ans et comptons participer à ce qui va se passer ensuite”, a déclaré le Français, évoquant notamment le programme de vols habités de la Lune, Artemis.

Station bondée

Station bondée

Thomas Pesquet a également fait part à l’AFP de son enthousiasme pour voyager dans la capsule futuriste et entièrement autonome Crew Dragon, très différente des navires russes Soyouz qu’il connaît.

“La façon dont c’est fait est tout simplement incroyable, vous savez ce qui se passe tout le temps”, a-t-il déclaré.

«C’est incroyablement fiable sur Soyouz, mais il fallait comprendre toutes ces informations (…) qui sont éparpillées sur le tableau de bord», «et c’est pourquoi la formation a pris tellement plus de temps».

Les quatre astronautes traverseront avec Crew-1 pendant quelques jours avant de revenir de leur mission de six mois. La station sera donc exceptionnellement pleine et ne comptera pas moins de 11 personnes à bord.

Cela pourrait vous interrésser :   Samsung Electronics et LG anticipent un bond de leur bénéfice au premier trimestre

Alors que trois Russes seront à bord, Thomas Pesquet et son collègue japonais Hoshide veulent enrichir le repas avec des plats de chez eux. Pesquet a révélé que les crêpes Suzette seraient au menu.

Mini-cerveaux

Au cours de sa mission, l’équipe sera chargée de mener de nombreuses expériences scientifiques. L’un des favoris, selon Thomas Pesquet, est l’étude des effets de l’apesanteur sur les organoïdes cérébraux (mini-cerveaux créés en laboratoire).

Les scientifiques espèrent que la recherche pourra aider les agences spatiales à se préparer à des missions qui exposeront les équipes pendant de longues périodes à la détresse de l’espace et aideront même à combattre les maladies du cerveau sur Terre.

Autre volet important de la mission: mettre à niveau le système d’énergie solaire de la station en installant de nouveaux panneaux compacts qui se déplient comme un tapis de yoga géant.

Le lancement de Crew-2 coïncide avec le Jour de la Terre et au moment où il reviendra à l’automne, il aura contribué à la recherche environnementale en prenant 1,5 million de photos de phénomènes tels que la croissance des algues et la lumière artificielle la nuit.

Vous avez trouvé une erreur? Faites votre rapport maintenant.

Sources :

TV en Direct

Regardez la télévison en Direct. Accédez au chaines TV

TF1 en Direct France 2 en Direct C8 en Direct M6 en Direct Arte en Direct
TV online TV online TV y directoTV y directo TV e diretoTV e direto TV e direttaTV e diretta live tvLive TV