Plainte de Blue Origin contre le choix de SpaceX par la Nasa pour retourner sur la Lune

Plainte de Blue Origin contre le choix de SpaceX par la Nasa pour retourner sur la Lune

La société de Jeff Bezos pense que la sélection par la NASA du lanceur SpaceX pour le mois est risquée et crée un monopole potentiel pour la société d’Elon Musk.

La société spatiale Blue Origin a déposé une plainte lundi pour protester contre la décision de la NASA de sélectionner SpaceX pour construire un vaisseau spatial afin d’atterrir les prochains astronautes américains sur la lune.

L’agence spatiale américaine a annoncé il y a un peu plus d’une semaine qu’elle avait choisi la société du milliardaire Elon Musk et sa fusée Starship, qui est toujours en évolution, pour revenir sur la lune. Un contrat d’une valeur de 2,9 milliards de dollars.

Un monopole potentiel

Un monopole potentiel

Selon Blue Origin, la NASA aurait mal jugé les risques posés par le choix de la solution SpaceX, un «tout nouveau véhicule» pour lequel «le développement est notoirement difficile», souligne la plainte, dont une copie a été demandée par l’AFP. Des prototypes de cette fusée sont actuellement testés au Texas, mais les derniers tests ont abouti à des explosions impressionnantes.

De plus, le choix de l’Agence spatiale américaine d’attribuer un seul, et non deux lauréats, contrairement à ce qui a été prétendu “lors du processus de soumission” de la proposition, est sous “grand risque”, car il est privé de la “sauvegarde plan “, revendique Blue Origin.

La décision crée également un “monopole potentiel pour toutes les futures missions de recherche”, poursuit-elle.

Une plainte se moquant de Jeff Bezos, écrite par Elon Musk.

Avant de partager un extrait d’un article sur le propre bateau de débarquement de Blue Origin présenté par Jeff Bezos en 2019.

Cela pourrait vous interrésser :   SpaceX va lancer une mission lunaire payée en Dogecoin

Blue Origin, qui s’est associé à trois grands noms de l’industrie aéronautique pour répondre à l’appel d’offres de la NASA (Lockheed Martin, Northrop Grumman et Draper), regrette enfin que l’agence américaine «ait fait du prix (coût gouvernemental) le facteur le plus important». parce que “observé” des coupes budgétaires.

La société prétend annuler sa décision et «rechercher de nouvelles offres» en clarifiant les «fonds disponibles». Interrogée par l’AFP, la NASA n’a pas commenté, mais a confirmé qu’elle avait été notifiée de l’appel lundi.

Sources :

TV en Direct

Regardez la télévison en Direct. Accédez au chaines TV

TF1 en Direct France 2 en Direct C8 en Direct M6 en Direct Arte en Direct
TV online TV online TV y directoTV y directo TV e diretoTV e direto TV e direttaTV e diretta live tvLive TV