Six jeunes du Centre Yonne Basket présélectionnés par le pôle espoir régional

Six jeunes du Centre Yonne Basket présélectionnés par le pôle espoir régional

Ils sont six. Six jeunes de Yonne Basketball Center, âgés de 12 et 13 ans, viennent d’être présélectionnés par le pôle régional de l’espoir. Reconnaissance de compétences et de talents très prometteurs.

Ce samedi matin, un vent glacial balayait régulièrement les terrains de basket extérieurs du Cosec de Migennes. En raison de protocoles sanitaires, les formations proposées par le Centre de Basket de l’Yonne se déroulent à l’extérieur. Et c’est pour le moins limité … Pas de match, pas de contact, pas de passe, une balle par joueur …

Malgré une certaine frustration sportive, l’enthousiasme est palpable. Et ça marche dur. Deux des clés du succès de la jeune coopérative de basket-ball. Une réussite toujours vérifiée: six de ces jeunes, appartenant à la catégorie U13, ont été présélectionnés par le pôle d’espoir Bourgogne Franche-Comté, basé à Dijon.

Depuis 2015, le Centre Panier de l’Yonne se concentre sur le haut du panier

Le rêve de devenir joueur professionnel

Le rêve de devenir joueur professionnel

Ces joueurs s’appellent Charlotte Leroy, Eden Pairault-Joffret, Shayness Cavelier, Larry Tchande, Nyle Gaucher et Côme Ribaucourt. La cuvée est exceptionnelle pour le centre de basket de l’Yonne. Je n’ai jamais vu autant de joueurs en une saison. La structure fait encore mieux que Sens ou Auxerre cette année. Reconnaissance du savoir-faire. D’un système de coopération efficace. Et un support technique de qualité.

“Je souhaite rejoindre le centre de l’espoir basket à Dijon, après avoir rejoint un centre de formation”

Ce matin d’entraînement, cinq sur six doivent être présents. De 12 à 13 ans, jouant comme capitaine ou comme dos, tout le monde a rêvé d’une boule orange sur la tête. «Je voudrais rejoindre le pôle d’espoir de basket à Dijon, après avoir rejoint un centre de formation», a déclaré Charlotte (USJ). Peut-être pour devenir un “joueur pro”, mais au moins “pour travailler dans le monde du basket professionnel”.

  Le BBC Troistorrents surprend Genève, Hélios Basket...

Eden (US Villeneuve de Basket) évoque haut et fort «son rêve de jouer, un jour, pour l’équipe de France de basket». Avant de reprendre l’entraînement, il a insisté sur la bonne ambiance à l’Yonne Basket Center. «Nous nous entendons tous bien et nous travaillons dur», a-t-il déclaré.

“Cela demandera beaucoup de travail”

"Cela demandera beaucoup de travail"

Côme (USJ) a un projet assez précis en tête: “Je voudrais rejoindre le pôle de l’espoir à Dijon, puis à l’INSEP, et, espérons-le, devenir un pro.” Un rêve. Mais pas seulement ça: “C’est aussi un objectif. Mais ça va demander beaucoup de travail.” Se réjouissant «de pouvoir sortir de chez lui grâce au basket», Nyle (USJ) espère, s’il parvient à être sélectionné par le pôle de l’espoir, «rejoindre un centre de formation, puis un club professionnel en France».

Rencontre avec Paul-Miguel Régnier, nouveau conseiller technique fédéral au comité de basket de l’Yonne

Maillot de Cleveland sur les épaules, avec Lebron James numéro 23, Larry (ASUC Migennes) rêve aussi “d’une vie de joueur professionnel en France” puis, qui sait, “en NBA”. Mais surtout, il apprécie “de pouvoir continuer à jouer au basket malgré Covid; tant qu’on continue à s’entraîner, on ne perd pas son niveau”. Cinq des six jeunes ont été présélectionnés par le centre de basket de l’Yonne.

Président de la section basket de l’Union sportive de Joigny (USJ), Clément Ribaucourt l’encourage dans son rêve. Comme ils l’avertissent: “Ce sont eux qui veulent le plus arriver ici, donc ceux qui travaillent dur …”

Vous devez croire en vos rêves et y travailler. À l’école, tu n’as pas besoin de lâcher prise

  Basket: Hélios et Troistorrents en mode play-off

Double projet, sport et école

Double projet, sport et école

Delphine Van Muiswinhel, responsable du club de basket Aillant, fait le saut: “Il faut croire en ses rêves et travailler. Il faut être rigoureux. Mais il faut insister sur le double projet: l’athlète, bien sûr, mais aussi À l’école, il ne faut pas abandonner. “

En attendant de savoir combien de joueurs seront effectivement sélectionnés par le pôle de l’espoir, le centre de basket de l’Yonne peut se montrer calme. Son avenir sportif est assuré.

Nicolas Ruiz [email protected]

Centre de Basket de l’Yonne. Fondé en octobre 2015, le Centre de Basket de l’Yonne est une coopération territoriale de clubs (CTC) composée de quatre clubs, à savoir Joigny, Migennes, Ailant-sur-Tholon et Villeneuve-sur-Yonne. Avec 350 licenciés au début de la saison 2020-21, la structure comptait cinq équipes inscrites aux championnats régionaux: U13 et U15 pour les femmes, U13, U15 et U17 pour les hommes.

TV en Direct

Regardez la télévison en Direct. Accédez au chaines TV

TF1 en Direct France 2 en Direct C8 en Direct M6 en Direct Arte en Direct
TV online TV online TV y directoTV y directo TV e diretoTV e direto TV e direttaTV e diretta