Golf – PGA Tour : Burns reste en tête du Genesis Invitational, malgré le vent et la nuit

L’Américain Sam Burns a temporairement tenu la tête de l’Initiative d’Invitation, comptant le North American Golf Tour (PGA), samedi, lors d’une troisième ronde interrompue par des vents violents qui n’ont pas pu se terminer du jour au lendemain. Le tournoi, parrainé par Tiger Woods, a été suspendu pendant quatre heures alors que du matériel et des boules de vent renversé des feuilles sur la Riviera Road dans les Pacific Palisades, en Californie. Une fois le vent soufflé, les golfeurs ont pu récupérer leur club, mais 23 d’entre eux n’ont pas réussi à terminer le leur. Ça va depuis le début de jeudi, après avoir eu raison, avec un total de 130 sur deux manches, un record établi par Davis Love III en 1992, et Mike Weir et Shigeki Maruyama en 2004, le golfeur de 27 ans est en difficulté. Sur les 13 premiers trous, il a réalisé trois bogey et réussi un oiseau (-10), ce qui a réduit son avance à deux hauteurs sur Matthew Fitzpatrick (-8). Les Britanniques ont remporté 17 trous pour vaincre le vent faible, mais il était toujours là, avec sept oiseaux sur quatre bateaux. «Nous n’avons pas l’habitude de voir ce genre de vent ici. Même quand il tombe un peu, il est très difficile de faire tenir le ballon sur le green. Il n’y a pas beaucoup d’occasions là-bas », a déclaré Burns, qui complètera le troisième tour, cinq trous, tôt dimanche matin, avant de passer au quatrième. Dans trois combats d’embuscade de Burns, le n ° 1 mondial Dustin Johnson, également bloqué par le 13e trou, s’est classé 3e à égalité avec Max Homa (13e trou) et Wyndham Clark (15e).

Cela pourrait vous interrésser :   Wells Fargo : Rory McIlroy retrouve enfin la victoire
TV online TV online TV y directoTV y directo TV e diretoTV e direto TV e direttaTV e diretta live tvLive TV