Quantcast
Hatem McDadi succède à Louis Borfiga chez Tennis Canada

Hatem McDadi succède à Louis Borfiga chez Tennis Canada

Hatem McDadi succède à Louis Borfiga chez Tennis Canada

(Montréal) Hatem McDadi ne le cache pas: la refonte de la structure élite du tennis de Tennis Canada est un «hommage au travail de Louis Borfiga».

Depuis 15 ans, Borfiga est occupé à faire une marque indélébile dans le tennis canadien, et c’est l’une des raisons pour lesquelles son successeur est si désireux de continuer sur cette voie.

PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES DE PRESSE

«Avant d’annoncer sa retraite, nous avons travaillé ensemble pour pourvoir des postes clés dans cette nouvelle structure, ainsi que pour le développement, car dans le tennis de haut niveau, il est crucial d’aller de l’avant. C’est donc un hommage à Louis, parce que Louis était tout simplement incroyable », a déclaré McDadi lors d’une vidéoconférence lundi.

Le souhait de Borfiga a donc été exaucé par le conseil d’administration de Tennis Canada, car lors de l’annonce de sa retraite en février dernier, il a indiqué que «dans mon équipe, il y a des gens de grande valeur qui sont capables de prendre entre leurs mains».

Borfiga, un Monégasque, est arrivé à Montréal en 2006 pour se joindre à l’équipe de Tennis Canada en tant que vice-président élite. En septembre 2007, il a mis en place un programme de tennis pour les athlètes de haut niveau basé à Montréal, qui est devenu le Centre national de tennis.

Grâce au programme, certains des meilleurs talents que le pays ait jamais connus ont pu se développer, Milos Raonic, Eugenie Bouchard et Rebecca Marino dans un premier temps, puis Félix Auger-Aliassime, Denis Shapovalov et Bianca Andreescu par la suite.

Cela pourrait vous interrésser :   Le Standard s'écroule sur un score de tennis à Ostende et entame très mal ses playoffs 2

Sous Borfiga, le Canada a notamment remporté le premier titre en simple du Grand Chelem lors du triomphe d’Andreescu à l’US Open 2019.

“Quelque chose est arrivé. Il (Borfiga) a changé la culture, et cette culture doit être préservée. Autrement dit, il y a maintenant des normes élevées au Canada, et la première chose à faire est de maintenir cette culture de la performance et ces normes élevées, “Dit Marx en premier.

«La deuxième chose est le nouveau départ dû à la pandémie. Notre pays est particulièrement touché, car il n’y a pas eu de concurrence au Canada depuis un an et demi. Nous sommes presque le seul pays au monde où c’est le cas. Donc, il y a forcément quelque chose à recommencer, et à passer par les académies et les centres. C’est une tâche fondamentale pour les jeunes de réintégrer les structures », a-t-il poursuivi.

Dans cette optique, la fédération nationale de tennis a annoncé que les entraîneurs Guillaume Marx et Sylvain Bruneau avaient été nommés respectivement manager et manager de la performance de tennis féminin professionnel et transitionnel.

Bruneau continuera de diriger le programme féminin pour les joueuses professionnelles et de transition, ainsi que le programme de la Coupe Billie Jean King et le programme olympique. Et, bien sûr, il continuera à travailler avec Andreescu.

Lorsqu’on lui a demandé si Bruneau aurait le temps de tout gérer, Borfiga s’est montré rassurant.

“Cela ne pose aucun problème, même si son rôle principal reste d’être l’entraîneur de Bianca”, a-t-il déclaré.

Bruneau n’était cependant pas disponible lundi pour discuter de sa promotion, car elle est en Europe et prépare actuellement l’Ontario pour l’Open de France.

Cela pourrait vous interrésser :   Tennis : Dominic Thiem revient sur sa longue absence !

De son côté, Marx sera responsable de la gestion du Centre national de tennis et des centres d’entraînement régionaux situés à Montréal, Toronto, Vancouver et Calgary, réunissant les meilleurs joueurs de 14 ans ou moins de chaque région.

L’ancien professeur Auger-Aliassime dirigera également le programme de tennis professionnel masculin, y compris la Coupe Davis et le programme olympique masculin.

Borfiga assure que malgré les changements, les objectifs de l’organisation faîtière du tennis au Canada resteront essentiellement les mêmes.

«Il remporte le Grand Chelem, la Coupe Billie Jean King et la Coupe Davis, mais le défi pour Tennis Canada sera d’avoir plus de joueurs parmi les 100 meilleurs au monde», a-t-il noté.

«Nous voulons plus de profondeur dans nos classements», a réitéré Marx.

En revanche, deux nouveaux postes stratégiques seront pourvus dans quelques semaines: celui de responsable du développement pour 15 ans et moins ainsi que celui de responsable des sciences et de la médecine du sport.

Du pain sur la planche

Du pain sur la planche

McDadi et son équipe auront beaucoup de travail à faire, car le département de haute performance de Tennis Canada a souffert ces derniers mois.

L’annulation des deux rondes de la Coupe Rogers et du petit tournoi a privé la fédération d’importantes sources de revenus, ce qui a entraîné une baisse massive de plusieurs programmes.

En particulier, Marx a déclaré que certains entraîneurs licenciés l’année dernière avaient repris leur travail au sein de l’organisation, y compris l’ancien joueur de tennis Simon Larose.

“Et il y aura peut-être plus de baux bientôt, mais cela dépend des mois à venir. Il est clair que la pandémie frappe durement, et ce depuis un certain temps”, a-t-il ajouté.

Cela pourrait vous interrésser :   Tennis - ATP - Doha : Federer réussit son grand retour, Gasquet renonce, Thiem et Bautista Agut au rendez-vous

De plus, l’édition 2021 de la National Open Bank reste incertaine en raison de la pandémie de coronavirus.

À cet égard, le responsable des communications de Tennis Canada, Marc-Antoine Farly, n’a pas pu donner plus de détails sur l’organisation de l’événement, se limitant à dire «que Tennis Canada continuera à discuter avec les officiels du tennis de santé publique».

Il a ajouté qu ‘”une décision sera prise à ce sujet à l’approche du tournoi”.

Sources :

TV en Direct

Regardez la télévison en Direct. Accédez au chaines TV

TF1 en Direct France 2 en Direct C8 en Direct M6 en Direct Arte en Direct
TV online TV online TV y directoTV y directo TV e diretoTV e direto TV e direttaTV e diretta live tvLive TV