Mon quarté madrilène dans l’ordre

Mon quarté madrilène dans l'ordre

Le Masters 1000 de Madrid a débuté hier, dimanche 2 mai. Outre Novak Djokovic et Roger Federer, la crème de la crème du tennis vous attend. Alors, qui sortira victorieux de la deuxième grande étape du monde de 2021?

Cette semaine est le deuxième grand événement de tennis sur terre battue de la saison, avec les 1000 Masters à Madrid. C’est déjà un événement en soi, car c’est justement le deuxième des trois extraits (presque) obligatoires avant Roland Garros. Mais cette année, le championnat de Madrid est encore plus spécial, car il n’a pas été joué l’année dernière.

Il est vrai que si l’on compare les trois 1000 Masters sur terre battue, c’est le moins représentatif d’un tournoi classique sur cette surface, du fait des conditions qui ne sont pas les mêmes. Avec son altitude de 667 mètres, les balles fusionnent davantage. C’est un jeu plus rapide qu’à Rome ou à Monte Carlo. Les 1000 Masters sur terre battue ont été les plus réussis pour un certain Roger Federer! Il n’y a aucun danger. Je vous assure que cela n’a pas empêché Rafael Nadal de gagner 5 fois et, pour mémoire, d’avoir un face à face positif avec Roger (2-1) là-bas.

Un seul joueur a réussi le doublé Monte-Carlo/Madrid

Un seul joueur a réussi le doublé Monte-Carlo/Madrid

Cette année, Roger n’est pas là. Novak Djokovic n’a même pas mis le favori du public Rafael Nadal en pole position avec le statut de tête de série n ° 1. Cependant, l’Espagnol ne bénéficie pas d’un match nul indulgent. Pour son entrée à la direction, il a pu affronter la nouvelle pépite espagnole: Carlos Alcaraz. Ensuite, il s’agit de Jannik Sinner qui, comme nous le savons, est un sacré client. Au quart-arrière, Zverev ou Hurkacz ne devraient pas être trop un problème pour lui. Au milieu, cependant, les choses se compliquent à nouveau avec la revanche de Monte-Carlo contre Andrey Rublev ou Dominic Thiem. Concernant ce dernier, il y a un (gros) gros point d’interrogation sur l’état de sa forme. S’il atteint la finale, Rafael Nadal devra peut-être partager son épée avec Stefanos Tsitsipas, contre qui il a mené une bataille épique en finale du tournoi de Barcelone il y a huit jours. Si Nadal gagne à Madrid avec cette liste de matchs, alors il n’est pas sûr qu’il soit nécessaire que les autres joueurs viennent à Roland Garros …

Cela pourrait vous interrésser :   Herbert cède face à Ramos - Fil Info - ATP - Tennis

Le deuxième favori est logiquement Stefanos Tsitsipas. Le Grec, vainqueur à Monte-Carlo et malheureux finaliste à Barcelone (il avait un ballon pour le titre), est en forme olympique. C’est bien, pourrait-on dire, les J0 approchent, mais nous en reparlerons plus tard. Pendant ce temps, “Stef” n’est pas contre le fait de faire aussi bien que dans la dernière édition de 2019, mais l’améliorera avec une victoire. Le Grec a ensuite battu Nadal au milieu, avant de s’incliner face à Novak Djokovic en finale. Il devra être au top de sa forme pour réaliser cet exploit, car gagner Monte Carlo et Madrid la même année n’est pas une mince affaire. Depuis 2009, la première année du tournoi sur terre battue extérieure (auparavant sur terre battue), un seul joueur a remporté le doublé Monte-Carlo / Madrid. Je vous donne la cible: Rafael Nadal. En revanche, l’homme de Roland-Garros 13 n’a réalisé cet exploit que deux fois (2010 et 2017). Tsitsipas bénéficie d’un nul très favorable et ne devrait pas être contesté avant une éventuelle demi-finale contre Medvedev ou Berrettini, ni même un quart contre Schwartzman.

Daniil à Madrid sans pression

Daniil à Madrid sans pression

Comme je l’ai mentionné précédemment, un point d’interrogation clé est suspendu sous la forme de Dominic Thiem. L’Autrichien n’a plus joué depuis sa défaite surprise à Dubaï face à Lloyd Harris. Depuis, il a un peu renoncé à cette pause qu’il s’est donnée au cours de la saison, expliquant qu’il «est tombé dans un trou». Depuis sa victoire à l’US Open, «Domi» a eu du mal à retrouver une motivation absolue. Il a subi une décompression après ce premier titre du Grand Chelem. A cela s’ajoutent bien sûr le Covid, les bulles de santé, les tests PCR interminables, l’ambiance de la science-fiction et du coup, on a estimé qu’une pause était nécessaire pour pouvoir répondre correctement à son objectif. Je ne suis pas convaincu qu’il aura un grand tournoi à Madrid.

Cela pourrait vous interrésser :   Tennis/Carnet de deuil | Franceline Georgenthum, grande dame du tennis franc-comtois, nous a quittés

Enfin, il faut parler de la tête de série de la ligue: Daniil Medvedev. Le Russe a connu un bon début de saison, avec une finale à l’Open d’Australie (presque raté un match contre Novak Djokovic), suivie d’une excellente performance à Marseille (le 10e titre de sa carrière) et d’un quart-arrière quelque peu décevant à Miami. A Monte Carlo, chez lui, il avait l’intention de faire de belles choses, avec l’avantage de pouvoir dormir chez lui, dans son lit. Mais Covid était là et ce qui était alors n ° 2 mondial a été coupé dans les airs. Silence par radio depuis. Il a joué un double vainqueur hier à Madrid, aux côtés du Brésilien Marcelo Demoliner, contre le couple anglais Skupski / Evans. Daniil participe à Madrid sans pression. C’est une ligue de récupération. Quoi qu’il en soit, ce sont des conditions de jeu qui lui conviennent et, si sa première balle est là, alors avec le relâchement nécessaire, qui sait jusqu’où il peut aller. Son premier test devrait être contre Matteo Berrettini. Puis, si tout se passe bien, son «post» Stefanos Tsitsipas apparaît devant lui.

Mon quatuor dans l’ordre: Tsitsipas, Nadal, Medvedev, Thiem.

Plus d’informations sur

Les joueurs

Les tournois

Sources :

TV en Direct

Regardez la télévison en Direct. Accédez au chaines TV

TF1 en Direct France 2 en Direct C8 en Direct M6 en Direct Arte en Direct
TV online TV online TV y directoTV y directo TV e diretoTV e direto TV e direttaTV e diretta live tvLive TV