Tennis – La «Next Gen» a rendez-vous en finale du Masters 1000 de Miami

Jannick Sinner, qui a éliminé Roberto Bautista, et Hubert Hurkacz, qui a éliminé Andrey Rublev, ont créé une surprise en demi-finale du tournoi de Floride.

Après avoir tué Tsitsipas, Hurkacz a pris le cuir chevelu de Rublev.

L’Italien Jannick Sinner, 19 ans, et le Polonais Hubert Hurkacz, 24 ans, se sont qualifiés pour leur première finale du Masters 1000 à Miami vendredi, où la “Next Gen” qu’ils représentent a imposé leur tennis cette semaine en l’absence des leaders du circuit.

Talentueux, offensif et persévérant, Sinner, 31e mondial, a battu le redoutable défenseur espagnol Roberto Bautista, 12e, 5-7 6-4 6-4. «Nous avons tous les deux joué un excellent tennis. Cela n’a pas été facile. Il y avait un peu de vent. Je suis très content de ma performance », a-t-il réagi chaleureusement au vainqueur, qui vise dimanche un troisième titre sur le circuit ATP.

Pour sa troisième participation à un tournoi de cette catégorie, juste sous les Grands Chelems, il rejoint Andre Agassi, sacré en 1990, Rafael Nadal, finaliste en 2005, et Novak Djokovic, vainqueur en 2007, parmi les plus jeunes finalistes à Miami. «C’est bien d’être en finale ici, mais cela ne veut rien dire. La route est très longue, je veux m’améliorer de jour en jour et nous verrons ce qui se passe », a déclaré Sinner, quart de finale à Roland-Garros l’an dernier.

De bons retours

De bons retours

Face à l’Espagnol de 32 ans, qui avait battu pour la première fois cette année à Dubaï, Sinner ne s’est pas découragé, malgré l’impression récurrente de frapper un mur et de lancer toutes les balles. Sur le même sujet : Tennis – Miami: première défaite depuis février 2020....

Cela pourrait vous interrésser :   Le coup génial d’Arthur Cazaux, nouvelle promesse du tennis français

Cassé dès le départ par Bautista qui a contré ses premières bombes à coups droit, Sinner a rapidement pris le retour, grâce à de bons retours qui ont sanctionné la timide seconde mi-temps de l’Espagnol (3-3). Mais ce dernier a également réussi à prendre son service pour mener 6-5 et conclure le premier set.

Sinner, qui a annulé trois balles de break à 3-3 dans le deuxième set, a relevé son niveau de jeu et a pu battre Bautista, notamment en grimpant à la volée à plusieurs reprises, pour entrer dans le troisième set. Comme dans le premier, Bautista a explosé, puis Sinner a explosé 3-3. Et il a également attaqué son adversaire qui a fini par abdiquer son service à 5-4 contre lui, sur une autre gifle droite.

L’Italien devra alors regarder avec intérêt l’impressionnante performance de Hurkacz (26e mondial) contre Andrey Rublev, 8e mondial, qui avait hérité du statut de favori après l’élimination des deux premières têtes de série, le Russe Daniil Medvedev et le Grec Stefanos Tsitsipas, en l’absence des cadets Novak Djokovic, Rafael Nadal et Roger Federer.

Hurkacz impressionne

Hurkacz impressionne

Après avoir été fermement écarté (2-6 6-3 6-4) la veille de Stefanos Tsitsipas, 5e mondial, le Polonais a fait encore mieux en battant son adversaire 6-3 6-4, un batteur battu, qui n’a pas jamais vraiment entré dans son jeu, semblant plus gêné par le vent fort que son adversaire.

Ainsi par la perte de son premier match de service, le Russe était déjà très près de jeter sa raquette au sol, se retenant finalement. Menant rapidement 5-1 après une deuxième pause autorisée, il a réussi à combler l’écart en brisant une fois, mais pas deux fois quand il en avait l’occasion, Hurkacz a ensuite réussi à arracher le premier set à sa quatrième tentative.

Cela pourrait vous interrésser :   Les jeunes devraient-ils pouvoir jouer gratuitement sur les terrains de tennis?

Des revers surpuissants

Des revers surpuissants

Depuis le début du deuxième set, le mât haut (1,96 m) a pris le service de son rival. Ce dernier avait trois points de rupture en 5-4, mais Hurkacz a sorti des tirs puissants, avant de conclure avec son troisième point de départ en avançant dans le filet.

A 24 ans, il tentera d’ajouter Miami à son roster dimanche, après Winston-Salem en 2019 et Delray Beach en début d’année. Contre un joueur qu’il n’a jamais affronté auparavant, mais avec qui il joue déjà … en double.

Ces deux amis ont avoué connaître très bien l’opportunité de se faire prendre cette semaine en l’absence du «Big3». Avec les mêmes mots: “Nous savions que nous pouvions aller loin”, a confirmé Hurkacz, lorsque Sinner a déclaré qu’il “abordait ce tournoi avec le bon état d’esprit, pour … aller très loin”. Lequel des deux ira à la fin? Réponse dimanche.

Vous avez trouvé une erreur? Faites votre rapport maintenant.

TV online TV online TV y directoTV y directo TV e diretoTV e direto TV e direttaTV e diretta live tvLive TV