Quantcast
Tennis - Nadal et Djokovic à Rome pour enterrer les doutes avant Roland-Garros

Tennis – Nadal et Djokovic à Rome pour enterrer les doutes avant Roland-Garros

Tennis - Nadal et Djokovic à Rome pour enterrer les doutes avant Roland-Garros

Novak Djokovic (tenant du titre) et Rafael Nadal (recordman avec neuf victoires) trouvent leur «jardin» à Rome. Une répétition générale sur terre battue, moins de trois semaines avant le tournoi parisien.

Novak Djokovic (tenant du titre) et Rafael Nadal (recordman avec neuf victoires), retrouvent leur «jardin» à Rome. Une répétition générale sur terre battue, à moins de trois semaines du tournoi parisien.

Novak Djokovic (tenant du titre) et Rafael Nadal (recordman avec neuf victoires), retrouvent leur «jardin» à Rome. Une répétition générale sur terre battue, à moins de trois semaines du tournoi parisien.

Rafael Nadal visera sa dixième victoire à Rome.

A Rome, leur jardin partagé depuis plus de quinze ans, le défenseur du titre Novak Djokovic et le recordman Rafael Nadal (9) doivent effacer leurs approximations d’un moment sur terre battue, à moins de trois semaines de Roland Garros.

Il arrive encore au dernier Masters 1000 devant Roland Garros avec un seul titre ocre en poche (Barcelone) et surtout deux quarts de finale lors des deux “1000” à Monte Carlo puis à Madrid.

Une de ses pires descentes, rappelant 2019 (demi-défaites dans ces trois tournois). Cette année à Rome, il est redevenu lui-même, battant la Serbie en finale avant de triompher à Paris.

Djokovic, après avoir remporté l’Open d’Australie en février, a également connu un touché mixte sur terre battue avant de se retirer à Madrid.

Le décor romain, où l’un des deux (au moins) a toujours été invité à la finale depuis 2005, est l’occasion pour eux de reprendre le contrôle dans ce qui ressemblera à une répétition de dressage pour Roland-Garros (30 mai – 13 juin) . ).

A l’exception de Roger Federer, qui se rendra à Genève (16-22 mai) avant Paris, les meilleurs mondes sont attendus dès dimanche sous l’œil vigilant de vénérables statues dominant les cours romaines, et même à partir de jeudi sous plusieurs milliers de spectateurs, admis en tonnage réduit (25%) à partir de huit heures.

Cela pourrait vous interrésser :   En Charente-Maritime, les clubs de tennis ne sont « pas les plus mal lotis », selon Patrick Vallina

Le «bout du tunnel»

À deux pas du Stadio Olimpico, où nous nous préparons à accueillir le match d’ouverture de l’Euro Football le 11 juin avec environ 15000 spectateurs, les terrains de Foro Italico rouvriront le public sportif italien, clôturant une séance à huis clos à partir d’octobre.

Lors du tournoi 2020, organisé en septembre de l’année dernière après le report dû à la pandémie de coronavirus, un millier de spectateurs ont pu participer aux demi-finales et finales masculines et féminines.

“L’Open d’Italie est un rayon de soleil au bout du tunnel”, a déclaré l’ancienne sous-secrétaire aux sports italiens, ancienne escrimeuse Valentina Vezzali.

Ce ne sont pas les joueurs qui vont se plaindre, comme Rafael Nadal, qui était très content de la rencontre du public au Masters 1000 de Madrid, où l’indice était fixé à 40% cette semaine. “Cela fait une grande différence, cela aide aussi en termes d’énergie à soutenir tout le reste”, a expliqué Majorque.

Toujours en quête de la dixième victoire à Rome. Cependant, le détenteur du record cherchera à rebondir après sa nouvelle élimination du quart-arrière à Madrid vendredi contre l’Allemand Alexander Zverev, avec qui il pourrait se retrouver à Rome en quarts de finale.

Le retour de Williams

Le seul à l’avoir battu en finale de la ville éternelle a été Novak Djokovic, qui y a remporté son cinquième titre en dix finales en septembre aux dépens de l’Argentin Diego Schwartzman.

Mais “Djoko” il ne l’a pas fait, au mieux n’a pas réussi, avec deux défaites au sol contre des joueurs naviguant autour de la 30e place mondiale: lors de la huitième finale du Masters 1000 à Monte-Carlo contre le Britannique Daniel Evans, puis en la demi-finale du tournoi à Belgrade devant le Russe Aslan Karatsev.

Cela pourrait vous interrésser :   ATP - Madrid > Rublev : "La terre battue, c'est le vrai tennis" - We Love Tennis

Chez les dames, toutes les poubelles sur la piste sont attendues à Rome, avec un retour aux affaires de Serena Williams, absente depuis sa défaite en demi-finale en Australie face à Naomi Osaka.

L’Américaine, numéro 8 mondiale, sera la femme la plus titrée du tableau féminin avec quatre victoires à Rome. Mais cela aura beaucoup à voir avec l’impressionnante Australienne Ashleigh Barty, mais aussi avec la tenante du titre Simona Halep, triple finaliste lors des quatre dernières éditions.

Sources :

TV en Direct

Regardez la télévison en Direct. Accédez au chaines TV

TF1 en Direct France 2 en Direct C8 en Direct M6 en Direct Arte en Direct
TV online TV online TV y directoTV y directo TV e diretoTV e direto TV e direttaTV e diretta live tvLive TV