La confiance règne – Aïda Shouk prolonge son service à Genève Volley

Malgré le premier mélange de saisons, le club genevois s’est appuyé sur la première passe d’équipe du pays pour mener à bien son projet. Cap sur l’Europe en 2025!

Tout sourire en début de saison, Aïda Shouk a gardé son humour drôle malgré une première expérience de mannequin difficile.

Les chiffres ne racontent pas toute l’histoire. Ils affinent une réalité sans balayer l’effort et les émotions qui se produisent. Ils ne sont pas reconnaissants lorsqu’ils se souviennent de la saison de volleyball genevois, ancien entraîneur d’Aida Shouk. «C’était difficile, difficile à contrôler», a déclaré le passant de l’équipe nationale.

Quatre victoires, dont les résultats du match avec le Val-de-Travers, ce n’est pas courageux de lever la main. Perdre à la pelle est un lourd fardeau pour quiconque entre dans le championnat avec un cœur pur. «Heureusement, ils n’ont pas nui à l’air et à l’esprit de l’équipe», a déclaré l’entraîneur des novices. Malgré les conditions négatives, mes joueurs sont restés affectés jusqu’à la fin; sur le terrain, ils n’abandonnent pas. Je leur apporte mon chapeau. “

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

Cela pourrait vous interrésser :   Volley: le premier duel entre Chênois et Schönenwerd reporté
TV online TV online TV y directoTV y directo TV e diretoTV e direto TV e direttaTV e diretta live tvLive TV