Cobra Kai' : La saison 3 de la série Netflix surpasse son prédécesseur et pose les bases d'un futur...

Cobra Kai’ : La saison 3 de la série Netflix surpasse son prédécesseur et pose les bases d’un futur…

La troisième saison de “Cobra Kai” a été la première à être réellement diffusée par Netflix, mais la vérité est que les responsables en avaient déjà fini avec elle avant que YouTube ne décide de ne pas la poursuivre. C’est alors que Netflix est venu à la rescousse, prenant très peu de temps pour le renouveler pour un quatrième lot de chapitres, étant alors qu’il peut y avoir un changement par rapport à ce qui a été vu précédemment dans cette suite télévisée de “Karaté Kid”.

Il y a quelques jours, je vous ai fait part de mes impressions sur les cinq premiers épisodes de cette troisième saison, dans lesquels il y avait déjà une certaine tendance à l’excès qui pourrait finir par jouer contre eux. Eh bien, cela est allé plus loin au fil des chapitres et a fini par être particulièrement néfaste pour le personnage de Robby, un peu moins condamné à être un argument de recours au lieu de ce qui s’est passé semble être une progression naturelle du personnage joué par Tanner Buchanan.

Certains excès

Certains excès

Cette alliance improbable entre Kreese et Robby peut avoir du sens pour un tournoi de la quatrième saison plus chargé en émotions qui promet des émotions fortes, d’abord à cause des inévitables frictions sur le chemin entre Daniel et Johnny, mais surtout à cause de la résonance émotionnelle d’affronter son père et son ancien mentor.

C’est pourquoi les présentateurs Josh Herald, Jon Hurwitz et Hayden Schlossberg ont fait un choix logique, mais la façon dont ils ont procédé renforce le côté moins intéressant de “Cobra Kai”, qui a conduit à un flou total de certains personnages. Avec Kreese, ils sont souvent à la limite, mais là où ça a été le plus évident, c’est avec Tory, qui a fini par être réduit au rôle d’un fou vindicatif prêt à tout.

C’est dommage que quelque chose comme ça soit arrivé, parce que d’un autre côté, “Cobra Kai” a réussi à mieux gérer la charge nostalgique dans cette deuxième saison, servant à la fois à fermer un arc du personnage de LaRusso qui est retourné à “Karaté Kid II” et pour la récupération d’Ali, le personnage qui a tant marqué la vie des deux protagonistes dans le premier volet de la saga.

Respectueux et divertissant

Il a été noté que les responsables de “Cobra Kai” ont un profond respect pour ce qui a été vu jusqu’à présent dans la saga au lieu de recourir à cette astuce si à la mode ces derniers temps qui consiste à ignorer les suites. Ce n’est pas quelque chose sur lequel ils ont toujours raison – c’est bien de donner à Kreese plus de contexte, mais la touche dramatique associée à leurs flashbacks ne correspond pas tout à fait à la série – mais on peut voir l’amour qu’ils ont pour cet univers et cela contribue à vous rendre plus réceptif à ce qu’ils vous disent.

D’autre part, il est vrai que cette troisième saison a été plus un interlude qu’une véritable percée, mais leur capacité à vous divertir et à vous regarder chapitre après chapitre reste aussi ou plus valable que lors des deux saisons précédentes. Leurs armes sont toujours les mêmes, peut-être un peu répétitives sur certains fronts, mais pas du tout gênantes.

S’il y a même une grande bataille finale suivie d’une confrontation intense entre ses protagonistes – même si ici c’est Daniel et Johnny avec Kreese au lieu des deux. En retour, y revenir me semble une étape nécessaire pour que l’histoire progresse vraiment, à tel point que je n’aurais pas de problème à ce que la saison quatre se termine par “Cobra Kai”, même si les responsables ont déjà laissé échapper que ce n’est pas quelque chose qui figure dans leurs plans.

Par ailleurs, nous apprécions l’effort technique de la mise en scène du champ de bataille dans le dernier épisode, où il n’y a plus le facteur de surprise de la deuxième saison, mais en retour cela vous permet de vous plonger beaucoup plus dans ce qui se passe en ne recourant pas très souvent à la ruse du changement d’avion, chose courante dans la série et qui à mon avis a limité l’impact des moments où le karaté devient la star de la série.

Pour le reste, “Cobra Kai” fonctionne toujours mieux dans une perspective plus légère, mais il est normal qu’il soit de plus en plus difficile pour lui d’avoir une présence aussi prédominante que lors de la première saison. En fin de compte, les enjeux sont élevés, et c’est quelque chose qu’il faut aussi réfléchir avec un certain sérieux. Il est dommage que les excès que j’ai mentionnés précédemment rendent l’ensemble un peu éblouissant.

En bref

Cobra Kai” n’aura peut-être jamais une saison aussi ronde que la première, mais dans la troisième, il y a eu une amélioration par rapport à la deuxième et cela a tout mis en place pour une quatrième qui promet d’être une joie. Et, espérons-le, plus équilibré que ses deux prédécesseurs.

TV en Direct

Regardez la télévison en Direct. Accédez au chaines TV

TF1 en Direct France 2 en Direct C8 en Direct M6 en Direct Arte en Direct
Confidentialite - Conditions generales - Contact - Publicites - Plan du site - Sitemap
TV online TV online TV y directoTV y directo TV e diretoTV e direto TV e direttaTV e diretta TV und direkt TV und direkt Irish TV online Irish TV online